Le bénéfice de Brederode a presque doublé au 1er semestre

©Lieven Van Assche

Le holding a profité à plein du rebond des marchés financiers: son profit net a bondi de 91% à 268 millions d'euros à fin juin.

Le holding coté Brederode a réalisé un bénéfice net de 268 millions d'euros au premier semestre 2019, en hausse de 91% par rapport aux six premiers mois de l'année précédente (140 millions). Le segment du private equity a contribué à ce résultat à hauteur de 108 millions (+17%), tandis que celui des titres cotés en Bourse l'a fait à concurrence de 160 millions (+220%).

Brederode explique ses belles performances par "le rebond important des marchés financiers après la baisse profonde survenue au quatrième trimestre de 2018", par les résultats généralement positifs des grandes sociétés participées et par le maintien par les banques centrales de politiques monétaires accommodantes.

Capitaux propres en hausse de 240 millions

Au 30 juin 2019, ses capitaux propres s'élevaient à 2,250 milliards d'euros, soit 76,79 euros par action, contre 2,010 milliards ou 68,59 euros par action à fin décembre 2018, soit une progression de 11,9% sur six mois, et même de 13,3% compte tenu de la distribution du dividende aux actionnaires en mai dernier.

Au chapitre des prévisions pour l'exercice entier, le conseil d'administration du holding estime que "sauf événement négatif majeur, les perspectives sont favorables". Il répète, dans son communiqué, "son attachement à une politique de distribution aux actionnaires en croissance régulière".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect