Monizze table sur dix millions de chiffre d'affaires en 2019

Jean-Louis Van Houwe, CEO de Monizze ©Aurélie Geurts

La fintech qui développe et fournit des solutions 100% électroniques (chèque-repas, éco-chèque et chèque-cadeaux ...) nourrit de belles ambitions pour 2019: 10 millions d'euros de chiffre d'affaires, 20% d'effectifs supplémentaires et toujours plus d'innovations dans les systèmes de paiement.

Pour la troisième année consécutive, le challenger du marché des chèques-repas affiche de jolis chiffres et de hautes ambitions. "Nous avons réalisé notre budget, à savoir une augmentation de notre chiffre d'affaires de 25% d'une année à l'autre et prévoyons de passer le cap des 10 millions d'euros en 2019", explique son CEO Jean-Louis Van Houwe. "Nous avons lancé d'importants projets d'innovation, notamment en intégrant notre solution dans les applications mobiles CBC et KBC et en lançant une application permettant d'utiliser les chèques-repas dans la petite restauration."

Lancée il y 8 ans, la "petite entreprise" belge a été rachetée par le groupe français UP en 2015 et sert aujourd'hui plus de 350.000 bénéficiaires et 25.000 clients, dont d’importants acteurs tels que Colruyt, KBC, Ingenico, Alken-Maes et Comeos.  En 2018, elle a clôturé avec succès la première phase de sa plateforme de paiement de nouvelle génération et entend bien poursuivre sur cette voie. "Nous allons continuer à investir dans l'innovation afin d'adresser toutes les frictions qui existent encore avec nos méthodes de paiement", résume Jean-Louis Van Houwe.

20% de part du marché des chèques-repas

L’an dernier, le système des chèques-repas a, pour la première fois, compté plus de 2 millions d’utilisateurs en Belgique. Ambitieuse, Monizze souhaite augmenter sa part de marché des chèques-repas pour atteindre 20 % d’ici 2020. "Ces dernières années, nous avons pleinement joué notre rôle de challenger et allons continuer à le faire face aux gros acteurs du secteur que sont Edenred et Sodexo, en concentrant notamment nos efforts sur le marché des éco-chèques électroniques", commente le CEO. La société souhaite prévoit donc d’élargir son offre de service actuelle avec une série de nouvelles solutions RH.

Pour assurer sa croissance et atteindre ses objectifs, Monizze va élargir ses équipes. "Nous sommes environ 40 employés et nous prévoyons d'engager une dizaine de personnes en 2019", déclare Jean-Louis Van Houwe. Parmi les profils recherchés figurent des customer care officers ainsi que des commerciaux internes et externes, avec une attention particulière sur la rétention des clients actuels et la création d’un impact durable. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect