PwC remporte un contrat pour la gestion des actifs de Northern Rock

©BLOOMBERG NEWS

PwC a remporté un contrat de 16,5 millions de livres qui lui accorde la gestion des actifs de la bad bank issue de la faillite de Northern Rock. Le cabinet d'audit avait pourtant été pointé du doigt pour ne pas avoir détecté les problèmes dont souffrait la banque avant son effondrement en 2007.

PricewaterhouseCoopers s'est vu attribuer un contrat d'une valeur de 16,5 millions de livres (18 millions d'euros) portant sur la gestion des actifs de UK Asset Resolution (UKAR), la bad bank chargée de liquider les avoirs toxiques de Northern Rock et Bradford & Bingley, rapporte le Financial Times vendredi.

Au moment de sa création, UKAR avait été chargée de gérer plus de 100 milliards de livres d'actifs en provenance des deux organismes de crédit en faillite. Son bilan comptable s'élevait encore à 8 milliards de livres en avril, après une vente importante de titres détenus par Northern Rock et le remboursement à l'Etat britannique de la dernière partie des 48,7 milliards de livres qui avaient financé son renflouement.

La désignation de PwC a suscité des réactions dubitatives dans la classe politique. Le rôle de PwC dans la faillite de Northern Rock avait ainsi été mis en exergue par une enquête de la Chambre des Lords. La haute assemblée britannique avait jugé que l'entreprise avait fait preuve de complaisance lors des audits menés au sein de la banque de Newcastle. Elle avait également été accusée de conflit d'intérêts pour avoir aidé Northern Rock à liquider ses crédits immobiliers tout en étant responsable de la supervision de sa comptabilité quelques mois avant sa banqueroute.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect