Publicité
Publicité

Ageas a reçu le feu vert pour l'échange d'obligations

La Banque nationale de Belgique a autorisé Ageas à échanger un paquet d'obligations perpétuelles, qui proviennent du passé "Fortis" du groupe, contre du cash. L'opération d'échange, qui avait déjà été annoncée fin mai, implique une charge de 40 millions d'euros sur le deuxième trimestre.