Publicité

Ageas restera focalisée sur l'Europe et l'Asie

Hans De Cuyper, CEO d'Ageas. ©BELGA

La nouvelle stratégie 2024 présentée ce mardi doit maintenir l'équilibre entre le Vieux continent et l'Orient.

Pas de gros changement en vue chez Ageas. Le groupe assurantiel belge, né sur les cendres de Fortis, présentait ce mardi son plan stratégique triennal à l'occasion de la journée des investisseurs. Baptisée "Impact24", cette vision demeure concentrée sur l'Europe et l'Asie. Malgré la pandémie, le groupe a enregistré un bénéfice record de plus d'un milliard d'euros en 2020.

"Nous sommes convaincus que nos produits actuels, une combinaison entre des activités solides et stables en Europe et des marchés en croissance en Asie, demeurent fondamentalement attrayants", commente l'entreprise. Elle entend développer plus spécifiquement certaines activités dans les domaines de la santé, de la protection, des plateformes numériques et de la réassurance.

1,2
milliard d'euros
Ageas vise un bénéfice de 1,1 à 1,2 milliard d'euros d'ici 2024.

L'entreprise a grandi en procédant à de nombreux rachats, l'un des derniers en date étant celui d'AvivaSA en Turquie. D'autres opérations demeurent possibles, mais elles devraient d'abord viser à "renforcer sa position de leader sur les marchés européens et asiatiques existants, avec une nette préférence pour la protection Vie, Santé ou Non-Vie".

À la recherche d'un quatrième marché domestique

Sur le Vieux continent, la compagnie entend toujours trouver un quatrième "marché domestique" après la Belgique, le Royaume-Uni et le Portugal. Cette ambition figurait déjà dans sa précédente stratégie, "Connect21", mais cette chasse s'est avérée infructueuse. Des opportunités devraient cependant émerger, alors que le marché européen se consolide, estime la compagnie. Il devra s'agir d'activités qui pourront contribuer aux bénéfices de la firme et dans lesquelles Ageas pourra prendre une participation majoritaire.

Ce quatrième marché domestique est nécessaire afin de conserver un équilibre entre les marchés matures en Europe et la forte croissance enregistrée en Asie, qui se poursuivra encore au cours des trois prochaines années selon les analyses de l'assureur. En 2024, l'Asie représentera ainsi la moitié des bénéfices du groupe, contre 40% actuellement, a indiqué Hans De Cuyper, le CEO de l'entreprise.

D'ici trois ans, Ageas vise un bénéfice net de 1,1 à 1,2 milliard d'euros, soit un résultat net par action en hausse de 6 à 8% par an.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés