Publicité
Publicité

Ageas va racheter ses actions

L'assureur belge issu du démantèlement de Fortis a accusé une perte 59 millions d'euros au premier semestre. Le groupe a passé une dépréciation de 150 millions d'euros liée à la Grèce dans ses comptes. Il lance un programme de rachat d'actions et remanie son Etat-Major. Bruno Colmant quitte le groupe.