Ageas voit plus loin que les assurances

©BELGAIMAGE

Ageas a dévoilé hier à Londres son plan stratégique triennal pour la période 2019-2021, baptisé Connect-21. Ageas va lancer le programme Be Home pour permettre aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible chez elles.

Lors d’un "Investor day" ce mercredi soir à Londres, Ageas a dévoilé son plan stratégique triennal pour la période 2019-2021, baptisé Connect-21. Ce nouveau plan s’inscrit dans la droite ligne des précédents qu’étaient Vision 2015 et Ambition 2018. En matière de solvabilité, Ageas vise un ratio de 175% en Solvency II. Le groupe officialise une politique de distribution de dividendes d’au moins 50% du résultat net. Alors qu’il était de 97% dans le plan Ambition 2018, l’objectif pour le ratio combiné en non-vie sera de 96%. Le plan prévoit des marges opérationnelles en vie de 85 à 95 points de base pour les produits à taux garantis et de 30 à 40 points de base pour les autres produits.

Enfin, avec Connect-21, le groupe prévoit un résultat par action TCAC (taux de croissance annuel composé) de 5 à 7% sur les trois ans.

Par ailleurs, preuve de sa solidité financière, le groupe va poursuivre son programme de rachat d’actions d’au moins 150 millions par an. Un programme qui pourra s’arrêter en cas d’acquisition significative. Voilà pour les chiffres. Reste à voir comment le marché va réagir à ces guidelines.

Quant à l’ambition, elle a été clairement exposée depuis Londres par Bart De Smet, le CEO du groupe dont le siège social est à Bruxelles: "Les attentes de nos clients évoluent et, au cours des trois prochaines années, nous ferons en sorte d’apporter les bonnes réponses à ces besoins émergents. Pour cela, nous devrons nous ouvrir davantage à de nouveaux domaines dépassant l’univers traditionnel de l’assurance, en nous appuyant sur les évolutions technologiques et en nous orientant davantage vers la création d’écosystèmes." Et de prendre l’exemple, devant un parterre d’investisseurs du monde entier, de la Belgique et du programme Be Home que l’entreprise compte lancer pour permettre aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible chez elles.

Dans le communiqué diffusé par l’entreprise par rapport à son nouveau plan stratégique il est indiqué qu’"en faisant le choix de dépasser le cadre de ses activités traditionnelles d’assurance, Ageas nourrit l’ambition de devenir également un acteur de premier plan dans le domaine des services liés au bien-être de ses clients".

"Ageas nourrit l’ambition de devenir un acteur de premier plan dans le domaine des services liés au bien-être de ses clients."

L’Indonésie prometteuse

Pour parvenir à créer cette nouvelle expérience client, la technologie occupera une place essentielle, selon Ageas, afin d’apporter les réponses à l’évolution des tendances et des besoins.

Toujours pour répondre à ses nouveaux besoins, l’entreprise compte s’appuyer sur de nouveaux partenaires moins traditionnels par rapport à son métier de base. Par exemple, si on prend l’exemple de Be Home, on pourrait imaginer que l’assureur signe un partenariat avec des sociétés de services à domicile.

Un changement total de paradigme pour une société riche de quelque 190 années d’expérience. Classé parmi les plus grands groupes d’assurance européens, Ageas concentre ses activités sur l’Europe et l’Asie et emploie 50.000 personnes de par le monde.

Le nouveau plan stratégique n’évoque pas de nouveaux territoires à conquérir. Il faut dire que l’Asie lui permet d’aller chercher de la croissance et l’Europe reste son point d’ancrage historique. A propos de croissance, pour le groupe, l’Indonésie, les Philippines et le Vietnam sont des marchés très prometteurs pour les trois années à venir.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés