AIA a levé 20,5 milliards de dollars

AIA, la filiale asiatique de l'américain AIG, a levé plus de 20,50 milliards de dollars US lors de son introduction à la Bourse de Hong Kong la semaine dernière, un montant qui fait de cette opération la troisième la plus importante jamais réalisée.

L'assureur asiatique a levé au total 20,51 milliards de dollars (14,77 milliards d'euros), a indiqué mardi une porte-parole du groupe.

Il s'agit de la troisième introduction en Bourse la plus importante jamais réalisée, et la deuxième plus importante de l'année, après celle de la banque chinoise Agricultural Bank of China (AGBank, 22,1 milliards de dollars US) cet été.

En 2006, la Commercial Bank of China avait levé 21,9 milliards USD.

Lors de sa première journée de cotation à Hong Kong, vendredi, AIA avait généré dans un premier temps 17,8 milliards de dollars US, un montant relevé à 20,51 milliards USD grâce à une option de surallocation.

Quelque 8,08 milliards d'actions ont ainsi été vendues, a précisé la porte-parole.

Introduites au prix de 19,68 dollars HK vendredi à la Bourse de Hong Kong, les actions s'étaient envolée de 17% pour leur première journée de cotation. Mardi, elles cotaient 22,95 HKD à la mi-journée.

AIA s'était résolu à introduire en Bourse sa filiale asiatique après que le projet de rachat par le britannique Prudential eut échoué, en juin.

Les fonds levés doivent servir à rembourser une partie des quelque 100 milliards de dollars que l'assureur doit à l'Etat américain, qui l'a sauvé de la faillite pendant la crise financière. La mise en Bourse de l'assureur tombait à pic, avant les élections américaines de ce mardi.

Parmi les gros investisseurs s'étant engagés à acheter des actions AIA figurent le fonds d'investissement koweïtien KIA, le fonds souverain des Emirats du Golfe et plusieurs riches hommes d'affaires de Hong Kong.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés