Publicité
Publicité

Assurances: "l'année de la reprise"

René D'Hondt et Wauthier Robyns d'Assuralia se réjouissent de la "reprise" dans le secteur des assurances ©Photo News

Les assurances belges se portent bien en 2010 selon Assuralia. Avec un chiffre d'affaires estimé à 30 milliards d'euros, les entreprises d'assurances signeraient une croissance de 8,7% par rapport à 2009, dessinant ainsi une "reprise de la demande" selon Assuralia.

Extrapolant les deux premiers trimestres de l'année 2010, l'Union Professionnelle des Entreprises d'Assurances a annoncé ce mardi une "reprise de la demande après une année 2009  de redressement et une année 2008 de chute vertigineuse des principaux indicateurs". Assuralia mise en effet sur une croissance de 8,7% pour le total des activités d'assurances en 2010, avec des hauts et des bas dans les différents secteurs. Dans les hauts, on retrouve l'assurance hospitalisation, l'assurance de poids lourds et de camionettes et les branches de la responsabilité civile. Dans les bas, l'épargne individuelle plombe la demande car "il est un fait que les ménages (...) donnent encore la préférence à la liquidité par rapport à la prévoyance ou à la performance", constate Wauthier Robyns, directeur et porte-parole d'Assuralia.

Un chiffre d'affaires en progression

Des 30,847 milliards d'euros encaissés par les assureurs belges en 2010 (contre 28,385 milliards en 2009), le secteur non-vie a enregistré 10,166 milliards (contre 10,057 en 2009). Le secteur signe donc une faible croissance de 1,1%, moindre même que celle de 2009 de 1,3%. En IARD, les encaissements en police maladie et secteur auto sont en augmentation; ceux liés aux accidents du travail continuent eux de chuter, avec cependant un recul moindre qu'en 2009 (-4,6%, contre -4,9% l'année précédente). Enfin, l'incendie s'est tassé en 2010, avec une chute de 0,8% (contre +2,6% en 2009).

Les deux tiers restants du chiffre d'affaires se rapportent au secteur vie qui progresse quant à lui de 12,8%, avec un encaissement de 20,680 milliards d'euros. C'est surtout la vie individuelle qui progresse, passant de -8,5% à +14,8%, grâce notamment à une croissance spectaculaire de 75,5% des fonds d'investissements qui avaient plongé en 2009  de 20,9%. L'estimation de 20 miliards d'euros pour ce secteur confirme la remontée depuis 2007 mais "on n'est pas encore aux 25 milliards de 2005" rappelle René D'Hondt, directeur général de la Délégation Assuralia.

30 milliards, ce n'est donc pas un record. "On a fait mieux en 2007", rappelle René D'Hondt.

Assuralia se félicite quand même de la reprise plus que correcte des affaires des entreprises d'assurances en Belgique, tout particulièrement en ce qui concerne les assurances vie individuelle, vie groupe et dégâts matériels auto. Très intéressante aussi, estime René D'Hondt, est la jolie percée de la branche maladie. Les résultats des RC générale, auto et des accidents restent "légèrement intéressants", selon le directeur général d'Assuralia. Par contre, "ce qui est moins intéressant, c'est l'incendie, sans parler des accidents du travail qui ont chuté de 5%". Ce dernier pâle résultat est dû au taux de chômage croissant dans notre pays actuellement.


Quid des primes?

Dans plusieurs domaines, le nombre de sinistres est en augmentation croissante, notamment pour les RC tourisme et affaires.  L'intensité et la gravité des sinistres sont également de plus en plus importants. Et la volatilité des soldes en la matière plombe le dédommagement des accidentés de la route, dont les primes ne suffisent plus toujours au remboursement. "On frôle l'équilibre", précise René D'Hondt, qui n'y voit néanmoins pas spécialement de risque d'augmentation de primes. Mais la question reste pendante. Les entreprises qui pourraient voir leurs primes augmenter si les compagnies d'assurance "n'avaient pas assez de résultats financiers pour suppléer aux résultats techniques", reconnaît du bout des lèvres le directeur général. D'ailleurs, dans la branche de l'assurance automobile, la prime tend à stagner après des années de réduction.



Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés