Au moins deux candidats acquéreurs pour l'assureur Integrale

©BELGA

Integrale a reçu deux offres pour le rachat des parts dont dispose Nethys en son sein. La compagnie d'assurances doit impérativement redresser son taux de solvabilité.

Le conseil d'administration d'Integrale a annoncé ce lundi avoir reçu deux offres pour l'achat des actions dont dispose Nethys en son sein. La filiale opérationnelle d'Enodia dispose de 71% des parts de la compagnie, principalement active sur les segments de l'assurance vie et de l'assurance groupe, et avait fait part de son intention de les vendre dans son projet de plan stratégique 2020-2025.

L'entreprise liégeoise entend effectivement se concentrer sur d'autres activités et a décidé de se désengager du secteur de l'assurance, où elle est encore présente via l'entreprise de courtage Alliance Bokiau.

Integrale fait actuellement l'objet d'un plan de redressement imposé par la Banque nationale. La compagnie d'assurances doit ainsi rétablir son taux de solvabilité au dessus de la barre des 100%. Pour ce faire, les actionnaires avaient décidé de procéder à une augmentation de capital de 85 millions d'euros en juin, mais cela s'est avéré insuffisant. Le plan comportait également des actions managériales de réduction de risque.

L'arrivée d'un nouvel actionnaire doit dès lors permettre d'augmenter ses capitaux propres, mais les deux offres parvenues jusqu'ici ne contiennent pas de disposition dans ce sens. À la place, les candidats acquéreurs, dont on ignore l'identité, ont avancé des solutions se fondant sur des formules de réassurance.

Les deux dossiers vont être analysés par Nethys, tandis que d'autres offres pourraient encore être déposées d'ici la fin du mois.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés