Avec Flora, Ethias veut se positionner comme une insurtech

©Photo News

Avec Flora, la compagnie d'assurance publique lance un produit 100% numérique à destination des locataires.

Ethias poursuit sa mue numérique. L'entreprise a officiellement lancé ce lundi Flora, une assurance entièrement numérique à partir de la souscription jusqu'à la gestion du sinistre. NRB, la filiale technologique de l'assureur, a également participé au développement de l'application.

50.000
contrats
Flora ambitionne de signer 50.000 contrats d'ici 2027.

Selon Philippe Lallemand, le CEO d'Ethias, et Jessica Lion, responsable de Flora, la conclusion du contrat s'effectue en moins de deux minutes chrono via un smartphone. La souscription s'effectue par une formule d'abonnement mensuelle, "comme Netflix", précisent les initiateurs, qui font valoir le langage clair proposé par l'application "sans termes en petites lettres". Quant à la déclaration et la gestion des sinistres, ils promettent que ces étapes seront aussi simple que de louer un logement sur Airbnb.

Le premier produit que va proposer Flora est une assurance locataire. Une police qui doit séduire les jeunes adultes, rompus aux technologies mobiles, et dont plus de deux tiers louent leur première habitation.

C'est avec ce public-cible qu'Ethias compte développer sa nouvelle marque. Flora ambitionne de conclure quelque 1.500 contrats dès cette année. À plus long terme, l'assureur vise 50.000 polices d'ici 2027. Ce nouveau canal doit permettre à Ethias de consolider sa place sur le marché du non-vie, où il occupe actuellement la troisième place en Belgique derrière AG et AXA.

Pour ce faire, Flora planche déjà sur trois nouveaux produits, mais les responsables de la marque ne veulent pas encore dévoiler les pistes qu'ils développent.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés