AvH augmente encore son dividende

Jan Suykens, CEO de AvH ©Photo News

Après une hausse du dividende au titre de 2017, le holding Ackermans & van Haaren prévoit d'accroître à nouveau son dividende de 5,5% au titre de 2018.

Jan Suykens, CEO d'AvH , n'y va pas par quatre chemins: "En 2018, Ackermans & van Haaren s’est consacrée pleinement au développement de ses secteurs clés. L’augmentation de 35,4 millions d’euros (+13%) de leur contribution au résultat, qui atteint le niveau record de 312,4 millions d’euros, ne peut dès lors que nous satisfaire."

Et cette satisfaction devrait se prolonger puisque que le holding se dit suffisamment armé financièrement (la trésorerie nette est de 102,9 millions d'euros) pour poursuivre le développement de son portefeuille, "à la fois par le renforcement des participations actuelles que par de nouveaux investissements". "En tenant compte également du bon positionnement des participations clés du groupe, le conseil d’administration envisage avec confiance les résultats de l’année 2019", lit-on dans un communiqué.

AvH clôture donc les douze mois de l'année 2018 sur un bénéfice net (part du groupe) en recul à 289,6 millions d’euros. La diminution par rapport aux 302,5 millions de l'année précédente s’explique par des plus-values en baisse et des éléments non récurrents. Par action, ce résultat s'établit à 8,74 euros par action.

En terme opérationnel, le résultat passe en un an de 426 millions à 399 millions d'euros, pour un produit en hausse, à 4,45 milliards d'euros.

Le groupe se targue aussi de fonds propres en augmentation à plus de 3,17 milliards d'euros, soit 95,81 euros par action. 

En juin 2018, un dividende de 2,20 euros (+9,3%) par action a été distribué. Ce dividende devrait encore être revu à la hausse de 5,5% à 2,32 euros au titre de 2018. Le conseil propose en effet la distribution totale de 77,7 millions d’euros en dividendes.

Que retenir des résultats des différentes participations?

©Document AvH

→ Marine Engineering & Contracting: 

DEME et CFE réalisent une belle croissance de leur chiffre d’affaires. Cette progression, à laquelle s’ajoutent une plus-value réalisée par Rent-A-Port au Vietnam et la première contribution de la participation dans le parc éolien offshore Rentel (via Green Offshore), se traduit par une augmentation de la contribution du pôle "Marine Engineering & Contracting" à 118,1 millions d’euros.

CFE fait état d'un résultat opérationnel de 227,2 millions d'euros (-8,9%), ratant de peu les estimations des analystes qui tablaient sur 228,2 millions d'euros. Le résultat net ressort aussi en recul (-4,9%) à 171,5 millions, soit 6,78 euros par action. CFE note toutefois dans un communiqué que ce résultat est resté stable chez DEME et en Contracting. 

Le chiffre d'affaires progresse, lui, de près de 19% à 3,64 milliards d'euros. "Le carnet de commandes franchit très largement le cap des 5 milliards d’euros confirmant ainsi le bon positionnement commercial des entreprises."

Les fonds propres, part du groupe, progressent de 4,8% pour s’établir à 1,72 milliard d’euros.

CFE prévoit la distribution d'un dividende de 2,4 euros par action.

Et qu'attendre en 2019? CFE vise un chiffre d'affaires stable chez DEME. La marge EBITDA exprimée en pourcentage du chiffre d’affaires devrait se maintenir dans la fourchette historique comprise entre 16 et 20%.
Le chiffre d’affaires du Pôle Contracting devrait également être stable en 2019. Là où le résultat opérationnel est attendue en légère hausse.
Pour le "Pôle Promotion Immobilière", un résultat opérationnel proche du niveau de celui de 2018 est anticipé.

→ La banque privée:

AvH salue les "performances commerciales remarquables" enregistrées par les enseignes bancaires Delen et J. Van Breda. "En dépit des turbulences sur les marchés financiers au 4e trimestre 2018, Delen Private Bank que la Banque J.Van Breda & C° contribuent conjointement pour 121,3 millions d’euros au résultat du groupe pour 2018 contre 113,9 millions d’euros en 2017."

→ Real Estate & Senior care:

Ce segment dépasse la performance de 2017. AvH explique cela par la vente par le groupe français HPA de l’immobilier de 14 maisons de repos qui contribue à hauteur de 21,3 millions d’euros au bénéfice annuel d’AvH.

→ Energy & Ressources:

Même si Sipef et Sagar Cement enregistrent des hausses de leur production, cela n'a pu compenser les baisses de prix de l'huile de palme (chez Sipef) et du ciment en Inde (pour Sagar). La contribution de ce pôle aux résultats d'AvH est donc en recul.

→ Growth Capital: 

Le désengagement de Distriplus, finalisé au 4e trimestre 2018, a pesé sur le résultat du groupe AvH pour un total de 30,7 millions d’euros en 2018. Ceci n’a pas été entièrement compensé par les plus-values réalisées sur la vente, entre autres, des participations dans Atenor (8,7 millions d’euros) et BDM-Asco (6,1 millions d’euros).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect