Publicité

Baloise investit dans une start-up immobilière wallonne

ImmoPass se présente comme le premier organisme de contrôle technique du bâtiment en Belgique. ©BELGA

Baloise Insurance injecte un demi-million d'euros dans ImmoPass, qui se présente comme le premier organisme de contrôle technique du bâtiment en Belgique. Avec cette somme, elle veut maintenant s'attaquer à la Flandre.

"L'époque où un assureur proposait seulement une assurance est définitivement révolue", estime Noël Pauwels, l'administrateur délégué de Baloise Insurance. Après avoir investi 800.000 euros en début d'année dans Keypoint, sa compagnie s'engage aujourd'hui au sein de la start-up wallonne ImmoPass. L'entreprise a lancé ses activités en 2019 et se présente comme "le premier organisme de contrôle technique de l'immobilier en Belgique".

"Depuis quelques années, nous construisons un écosystème de partenaires et de start-ups innovantes."
Noël Pauwels
Administrateur délégué Baloise Insurance

ImmoPass a développé une solution qui doit permettre d'évaluer le plus précisément possible l'état technique d'un bâtiment: humidité, stabilité ou encore toiture. Pour ce faire, la société fait appel à des architectes et ingénieurs qui diagnostiquent 80 aspects techniques. Le propriétaire est alors en mesure d'éviter les frais de rénovation inutiles ou imprévus. L'analyse aura également un impact sur la prime d'assurance, car elle permet de mieux connaître l'état général de l'édifice.

Baloise Insurance annonce ce vendredi investir un demi-million d'euros dans la structure. Une somme destinée à soutenir sa croissance en Flandre.

Cette participation vise à fournir aux syndics et aux gestionnaires de biens un outil qui va au-delà de la simple assurance, précise Baloise. "Depuis quelques années, nous répondons aux nouveaux besoins des particuliers et des entreprises et nous construisons un écosystème de partenaires et de start-ups innovantes", explique Noël Pauwels. Le numéro 4 de l'assurance non-vie a ainsi investi près d'un million et demi d'euros dans le secteur des syndics depuis le début de l'année.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés