Brink's fait son retour sur le marché belge

La reprise des activités de G4S permet à Brink's de reprendre pied en Belgique à partir d'une position dominante. ©Emy Elleboog

Un peu moins de dix ans après la faillite de sa filiale belge, Brink's réinvestit le marché via l'acquisition des activités de cash management de G4S, leader du secteur.

Brink's, le géant mondial de la sécurité, fait son retour en Belgique. Le groupe américain a annoncé ce mercredi le rachat des opérations de gestion de cash de G4S dans 17 pays pour la somme de 860 millions de dollars (quelque 790 millions d'euros).

Outre en Belgique, Brink's va notamment développer ses activités aux Pays-Bas, en Malaisie, aux Philippines ou encore en République dominicaine. L'opération va permettre au groupe basé en Virginie d'étendre sa voilure de 41 à 55 pays au total. Quelque 25.000 employés passent dans son giron, de même que 168 succursales et 3.700 véhicules.

Absence d'une décennie

Cette acquisition marquera le retour de Brink's en Belgique, un peu moins de dix ans après la faillite de sa filiale locale. Son portefeuille de client avait alors été repris par... G4S. L'entreprise demeurait néanmoins encore active dans le secteur du diamant via sa maison mère. 

800
employés
Environ 800 employés sont concernés en Belgique par la reprise des activités de cash management de G4S.

Quelque 800 travailleurs sont concernés par l'opération, mais Brink's n'a pas communiqué le poids des activités concernées. Le rebranding de la marque doit intervenir à partir de la seconde moitié de l'année. L'actuelle équipe de direction restera en place et assurera la poursuite des affaires.

La reprise des activités de G4S permet à Brink's de reprendre pied en Belgique à partir d'une position dominante. G4S Cash Solutions détient environ 80% du marché des transports de fonds. Son seul concurrent est le Suédois Loomis.

"La Belgique est un marché important pour nous", déclare Chris Parks, senior vice-président de Brink's au niveau mondial qui deviendra responsable des opérations en Europe lorsque l'opération sera finalisée. Selon lui, la Belgique regorge d'opportunités et Brink's entend continuer à investir dans le pays.

Distributeurs automatiques de billets

"Environ 63% des transactions sont encore réalisées en cash en Belgique."
Chris Parks
Senior vice president Brink's

Fin de l'année passée, Argenta, AXA, bpost, Crelan et vdk bank annonçaient la création d'une joint-venture, JoFiCo, destinée à la gestion de leur réseau de distributeurs. En janvier, c'était au tour de Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC d'officialiser le lancement d'un réseau commun de guichets automatiques. Une rationalisation des services qui n'effraie pas Chris Parks. 

"Environ 63% des transactions sont encore réalisées en cash en Belgique, selon lui. Nous restons excités par le cash et l'introduction de nouvelles technologies rendra l'utilisation des espèces encore plus faciles."

L'ensemble des activités de G4S reprises par Brink's a généré en 2019 des recettes de 800 millions de dollars pour un bénéfice d'exploitation de 85 millions de dollars. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés