Publicité
Publicité

'Ce que Sokol a fait est inexcusable'

Le milliardaire américain Warren Buffett a qualifié devant ses actionnaires "d'inexcusables" les agissements de son ex-protégé David Sokol. Ce dernier, qui était considéré comme un successeur possible de Buffett, avait démissionné fin mars après avoir acheté et revendu des actions Lubrizol au moment où se dessinait la possibilité que le groupe chimique américain soit acheté par la holding de M. Buffett, Berkshire Hathaway.