Publicité
Publicité

Donald Wolfs nommé CEO de Mobly, filiale mobilité de Baloise

Le nouveau CEO de Mobly, Donald Wolfs, entend développer une plateforme offrant une palette élargie de véhicules à vendre et une offre globale et modulable d'assurance et d'assistance. ©Anastasia Pavlyukova

Exit Hans De Mondt, le CEO de Mobly. Il est remplacé par Donald Wolfs, directeur en charge de la clientèle. Sa mission: étendre l'offre de services.

Changement à la tête de Mobly, la filiale de l’assureur Baloise dédiée à la mobilité. Le CEO Hans De Mondt quitte l'entreprise créée en 2017 et est remplacé par Donald Wolfs, directeur commercial (CCO) sortant. Un changement présenté comme une "décision prise ensemble" par le comité de direction de Mobly.

Donald Wolfs sera secondé par Alex Pauwels, présent dans l'entreprise depuis le premier jour. Il sera chargé de la gestion des produits et de la technologie de Mobly. Leur mission: développer l'offre de services d'une plateforme permettant de chercher, d'acheter et d'assurer une voiture.

Vroom.be et MovEasy

"Nous voulons développer une plateforme centrée sur le client en lui proposant une palette élargie de véhicules à vendre et une offre globale et modulable d'assurance et d'assistance", explique Donald Wolfs.

"Nous voulons proposer une palette élargie de véhicules et une offre modulable d'assurance."
Donald Wolfs
Nouveau CEO de Mobly

Mobly peut s'appuyer sur le site de petites annonces automobiles Vroom.be. Racheté l'été dernier à Mediahuis, il propose plus de 35.000 voitures à vendre. Elle dispose aussi de la plateforme MovEasy, développée avec Europ Assistance, qui permet de réserver et d’utiliser des moyens de transport alternatifs.

"Mobly est une entreprise née à l’ère numérique, et nous continuerons à capitaliser sur cet avantage avec le lancement de nouveaux produits et l'intégration de nos services dans diverses plateformes de mobilité", ajoute le nouveau CEO. Pour ce faire, Mobly peut s'appuyer sur une équipe d'une douzaine de développeurs qui forment la moitié des effectifs de l'entreprise. Celle-ci prévoit d'arriver à l'équilibre en 2024.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés