Double accord social chez Ethias

Philippe Lallemand (à gauche), CEO d'Ethias, et Benoit Verwilghen, vice-CEO. ©Io Cooman

L'assureur Ethias a signé plusieurs textes avec les syndicats. Au menu: flexibilité horaire, nouvelle politique de rémunération (avec du variable pour tout le monde) et plan cafétéria.

Le contraste est net. Alors qu'AG Insurance se débat avec un conflit social qui fait du bruit, Ethias de son côté a signé une série d'accords avec les syndicats, sous la houlette du CEO Philippe Lallemand. Au menu: flexibilité horaire, nouvelle politique de rémunération et plan cafétéria

1.800
L'emploi chez Ethias
Ethias emploie 1.800 personnes, dont 63% à Liège.

Ce jeudi, l'assureur basé à Liège (et Hasselt côté flamand) a signé avec les trois syndicats un accord sur la flexibilité horaire. Les horaires ont ainsi été élargis pour les 41 bureaux régionaux, qui emploient au total quelque 200 personnes. Par exemple, les 10 principaux bureaux (flagships) sont désormais ouverts en continu de 8 à 17h (et jusqu'à 19h le jeudi), de même que le samedi matin de 9h30 à 12h30, le tout avec ou sans rendez-vous.

Un autre accord harmonise par ailleurs le temps de travail pour les customers centers (Liège et Hasselt), qui se chargent des contacts à distance et tournent de 8 à 20h. Ces customers centers emploient une centaine de personnes et leurs effectifs sont en hausse avec le transfert de personnel en provenance du back-office, qui lui diminue en taille avec la digitalisation des tâches administratives.

Rémunération à la performance

Par ailleurs, une convention collective de travail (CCT) signée fin 2017 introduit cette année chez Ethias une nouvelle politique de rémunération liée à la fonction et non plus à l'âge ou au diplôme. La nouvelle donne (baptisée Reward) se compose d'une rémunération fixe, dont l'évolution tient compte notamment de la performance de chaque collaborateur, et d'une rémunération variable en fonction d'objectifs individuels et collectifs (rentabilité, satisfaction client, etc.).

Auparavant chez Ethias, il n'y avait de rémunération variable que pour le comité de direction et quelques commerciaux. Elle est désormais généralisée.

Auparavant chez Ethias, il n'y avait de rémunération variable que pour le comité de direction et quelques commerciaux. Elle est désormais généralisée. 

Plan cafétéria

Ce n'est pas tout. Ethias vient aussi d'introduire un plan cafétéria. L'assureur n'en disposait pas jusque-là. Il s'agit ici de proposer aux travailleurs de personnaliser leur package salarial en convertissant les avantages extralégaux (13e mois, rémunération variable, etc.) en un budget disponible au choix pour de l'IT, des allocations familiales extralégales, une épargne pension complémentaire (de 3e pilier), une voiture, un vélo, etc.

Les collaborateurs d'Ethias devaient arrêter leur choix pour fin mai. Ils ont été quelque 60% à y participer. Ethias emploie 1.800 personnes actuellement (1.625 équivalents temps plein) mais a convenu de diminuer les effectifs à 1.560 ETP à l'horizon 2019.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content