Publicité

En route vers un record, AvH séduit le marché et les analystes

Depuis le début de l' année, l'action AvH a grimpé de 25%. ©BELGA

AvH a vu son résultat net multiplié par trois au premier semestre et évoque un bénéfice record pour 2021. L'action a grimpé de près de 5% ce mardi.

Les holdings du Bel 20 ont le vent en poupe ces derniers mois. L’exemple le plus flagrant est celui de Sofina , qui récolte les fruits d’une stratégie axée, notamment, sur l’Asie et la technologie.

165,7 millions
d'euros
Le résultat net consolidé d'AvH a été multiplié par trois, passant de 56,3 millions à 165,7 millions d'euros à l’issue du premier semestre.

Son positionnement est particulièrement apprécié par le marché. Depuis le début de l’année, l’action a bondi de 32%, malgré une petite correction observée depuis début août. Sur douze mois, la performance atteint près de 50%.

Gain de 32% en un an

De taille nettement plus réduite avec une capitalisation boursière de 5,2 milliards d’euros, contre 12,8 milliards pour le holding de la famille Boël, Ackermans & van Haaren n’a pas à rougir de son bilan.

La société anversoise a dévoilé ce mardi un résultat net consolidé multiplié par trois, passant de 56,3 millions à 165,7 millions d'euros à l’issue du premier semestre. Les quatre segments ont contribué à cette prouesse : le dragage et le contracting (CFE), la banque privée (Delen et Banque Van Breda), l’immobilier (Extensa-Leasinvest) et l’énergie et les ressources (Sipef, entres autres).

"AvH a profité de la reprise dans toutes les divisions et a continué à bénéficier d'une forte dynamique dans le segment de la banque privée."
Michiel Declercq
Analyste chez KBC Securities

Et ce n’est pas fini. AvH s’attend à de bons résultats au second semestre, ce qui annonce un bénéfice record pour l’ensemble de l’année. Ce mardi, l’action a grimpé de 4,63% à 156 euros, portant son gain à +25% depuis janvier et à +32% sur un an.

"AvH a profité de la reprise dans toutes les divisions et a continué à bénéficier d'une forte dynamique dans le segment de la banque privée", résume Michiel Declercq, de KBC Securities. À ce titre, il a révisé son modèle bancaire et accru la valorisation des parts d’AvH dans Delen et Breda. Son objectif de cours passe à 168 euros, contre 145 euros avant. Son conseil reste à "accumuler".

Banque privée

"Nous sommes, en particulier, surpris par la hausse de 32% dans la banque privée alors que nous anticipions un gain de 23%" souligne également Hans D'Haese, d’ING ("acheter"; 150 euros). L’analyste constate, par ailleurs, que les résultats solides du holding sont essentiellement le fait des activités opérationnelles et qu'ils n'ont été que très peu influencés par les plus-values ou les moins-values.

Kris Kippers, de Degroof Petercam, a majoré récemment son target à 159 euros. Il remarque, pour sa part, qu’après un rebond très solide observé au second semestre de l’an dernier, AvH confirme cette reprise économique et affiche un excellent début d’année. Comme le potentiel de hausse vers son objectif de cours est inférieur à 10%, il ne voit aucune raison de modifier son conseil qui reste à "conserver".

En bref

  • Ackermans & van Haaren a dévoilé ce mardi un résultat net consolidé multiplié par trois, à 165,7 millions d'euros, au premier semestre.
  • Le groupe s’attend à de bons résultats au second semestre, ce qui annonce un bénéfice record pour l’ensemble de l’année.
  • KBC Securities a dans la foulée relevé son objectif de cours de 145 à 168 euros, après un mouvement similaire chez Degroof Petercam.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés