Ethias entend distribuer plus de 100 millions d'euros à ses actionnaires publics

©Photo News

L'État fédéral et les Régions wallonne et flamande devraient toucher quelque 100 millions d'euros de dividendes à la suite des bons résultats de l'assureur Ethias.

Ethias a clos l'exercice 2020 sur un bénéfice net de 205 millions d'euros, soit une hausse de 8% par rapport à 2019. Une performance réalisée notamment grâce à une légère progression des activités vie.

Si les assurances individuelles ont accusé une diminution d'encaissement, les primes du premier et du deuxième pilier Vie - qui représentent une part très importante du bilan d'Ethias - ont quant à elles affiché une augmentation. Le segment dégage au total un boni de 64 millions d'euros.

170 millions €
Les activités dommages ont, elles, permis de générer un bénéfice de 170 millions d'euros, soit 39 millions d'euros de plus qu'en 2019.

Les activités dommages ont, elles, permis de générer un bénéfice de 170 millions d'euros, soit 39 millions d'euros de plus qu'en 2019. Les primes ont diminué, mais le résultat s'avère en progression en raison d'une sinistralité en baisse due à une météo clémente et une baisse des accidents de la route à la suite des mesures de confinement.

Un plus pour les autorités

Les bons résultats d'Ethias ont de quoi réjouir l'État fédéral ainsi que les Régions wallonne et flamande, qui détiennent ensemble 95% du capital de l'assureur, le solde étant détenu par les collectivités locales fondatrices de la compagnie.

"Les années à venir s’annoncent déjà tout aussi riches."
Ethias

Ethias prévoit en effet de distribuer un dividende de 103 millions d'euros, sous réserve de l'approbation de l'assemblée générale. Et ce, "dans le respect des conditions de la nouvelle circulaire de la Banque nationale émise en janvier".

Rappelons qu'en janvier dernier, on apprenait que la SFPI effectuait une analyse de son portefeuille et donc de sa participation dans Ethias. L'éventualité de vendre ces parts avait suscité un tollé du côté du ministre Pierre-Yves Dermagne et de la Région wallonne.

En tenant compte de ce coupon, le ratio Solvabilité II de la compagnie s'établit à 187%, "un excellent résultat compte tenu du contexte particulièrement difficile de 2020".

"Les années à venir s’annoncent déjà tout aussi riches pour le 3ᵉ assureur vie et non-vie du pays qui, avec l’appui de ses filiales (Ethias Services, NRB, Flora ou encore IMA Benelux), compte bien jouer un rôle de premier plan tant dans son secteur que dans la dynamique de relance du pays", lit-on dans le communiqué.

Ethias rappelle aussi les mesures de soutien mises en place pendant cette crise sanitaire pour venir en aide à ses clients (couverture gratuite du personnel soignant bénévole, remboursement de certaines primes, soutien à divers secteurs...).
"Si l’assureur fait preuve d’une telle réussite malgré le contexte difficile, ce n’est pas un hasard, mais bien le fruit d’une combinaison gagnante", conclut-on dans le communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés