Ethias se montre généreux pour ses actionnaires

©Photo News

L'assureur Ethias SA entend verser 150 millions d'euros de dividendes à son actionnaire Vitrufin, lui-même dans les mains des Régions et de l'Etat fédéral. Ce montant pourrait toutefois encore être revu à la hausse.

Cent cinquante millions d'euros minimum contre 45 millions un an auparavant. Tel est le montant qu'Ethias SA entend distribuer à ses actionnaires, après l'aval de l'assemblée générale. Ce montant pourrait être revu à la hausse fin juin. Ethias envisage en effet de verser 118 millions d'euros de dividendes supplémentaires au titre de 2017. Le montant de cette tranche reste toutefois soumis à une analyse de la situation de l'assureur à la fin du premier semestre. 

Après l'annonce des dividendes de Belfius, c'est donc la seconde bonne nouvelle de la journée pour l'Etat... ou presque. En effet, l'assureur liégeois est détenu à 100% par Vitrufin. Cette structure est à son tour dans les mains à 31,6% de l'Etat fédéral, à 31,6% de la Région wallonne, à 31,6% de la Région flamande; le solde étant dans les mains des anciens actionnaires d'Ethias.

Certes Ethias annonce que ces dividendes permettront à Vitrufin de rembourser dès janvier 2019 son emprunt senior. Cet emprunt a toutefois été souscrit par les actionnaires, nous explique-t-on chez Ethias. "Indirectement, ces dividendes reviennent aux actionnaires."

"Une excellence performance opérationnelle"

Côté résultats, Ethias annonce avoir réalisé un résultat net de 105 millions d'euros (+31%). Ce résultat prend notamment en compte des éléments non récurrents tels que l'opération de rachat de produits First et la vente du portefeuille résiduel: 215 millions  d'euros.

Le résultat opérationnel ressort à 284 millions d'euros, constitué essentiellement par l'activité non-vie (228 millions d'euros). L’encaissement global non-vie progresse de 1,8% à 1,33 milliard contre 1,15 milliard pour l’encaissement global vie. "L’entreprise enregistre un excellent ratio combiné net de 90,8%."

Le ratio solvabilité II est attendu, en tenant compte des dividendes, à 175% contre 146% fin 2016. 

Pour Philippe Lallemand, CEO, ces résultats montrent la pertinence du programme de transformation actuel de l'entreprise. Ce programme permettra à Ethias "d'être plus forte demain, et en mesure de répondre au mieux aux attentes du client."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect