"Fortis n'a pas trompé les investisseurs"

©BELGA

Les débats portent sur la question de savoir si Fortis a correctement informé le marché et les investisseurs par rapport à son exposition aux subprimes.

"Fortis n’a jamais trompé les investisseurs", a plaidé lundi matin Françoise Lefèvre, l'avocate d'Ageas au deuxième jour du procès qui oppose Ageas, BNP Paribas Fortis et Merrill Lynch à Deminor.

Les débats portent sur la question de savoir si Fortis a correctement informé le marché et les investisseurs par rapport à son exposition aux subprimes.

"En réalité, les actionnaires de Fortis se plaignent de la chute du cours de Bourse, mais celle-ci n’est pas causée par un mensonge, mais bien par la révélation d’une situation réelle", a plaidé Françoise Lefèvre qui a parlé de démagogie en évoquant la stratégie de Deminor.

"Au lieu de vendre la peau de l'ours et dire qu’Ageas a peur de se défendre en justice, il aurait fallu dire que l'ours n’était pas mort et qu'il n’avait pas eu tort de se battre".

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés