GBL embraie dans les vélos haut de gamme aux côtés du père de l'iPod

Grâce à la vente 100% en ligne, le fabricant allemand propose des prix de 15 à 35% moins élevés que ses concurrents disposant d'un réseau de vente physique. ©Canyon Bicycles

Le holding des Frère-Desmarais va acquérir une participation majoritaire dans le fabricant allemand Canyon Bicycles. Il est accompagné dans l'opération par l'Américain Tony Fadell.

Les files apparues devant les magasins de vélos à la sortie du premier confinement n'ont visiblement pas laissé GBL insensible. Après la production de saumon plus tôt dans l'année, le holding des Frère-Desmarais va désormais acquérir une participation majoritaire dans le fabricant allemand de vélos Canyon Bicycles.

L'opération devrait être bouclée dans le courant du premier trimestre 2021. Si le montant exact n'a pas filtré, il nous revient toutefois que la transaction valorise l'entreprise en forte croissance à plus d'un demi-milliard d'euros.

500
millions d'euros
La transaction valorise l'entreprise en forte croissance à plus d'un demi-milliard d'euros.

La qualité d'actionnaire long-terme de GBL aurait joué un rôle déterminant dans le choix du vendeur, alors que de nombreux fonds de private equity (Carlyle, KKR,...) gravitaient aussi autour de la société basée à Coblence (entre Bonn et Francfort).

Le fondateur, Roman Arnold, jusqu'ici actionnaire de référence de l'entreprise née dans les années 80, réinvestit au passage "de manière significative" dans la nouvelle construction, que rejoint aussi... le concepteur de l'iPod, Tony Fadell, désormais reconverti en investisseur dans les jeunes pousses de rupture (dites de "deep tech") depuis la vente de sa société de thermostats intelligents à Google.

GBL poursuit sa logique d'investissement

Ce qui a attiré tout ce petit monde? Une stratégie de vente directe aux amateurs confirmés et professionnels, 100% en ligne, permettant à l'entreprise de proposer des prix de 15 à 35% moins chers que ses concurrents dotés de réseaux de vente physique.

400
millions d'euros
L'an dernier, Canyon Bicycles générait 400 millions d'euros de chiffre d'affaires, en croissance de 25% environ ces sept dernières années.

Canyon Bicycles génère plus de 400 millions d'euros de chiffre d'affaires, en croissance de 25% environ ces sept dernières années. Un chiffre amené à encore grandir à l'avenir suite à un déploiement récent aux États-Unis – qui représente à ce stade une petite quinzaine de pourcents des revenus, le restant étant enregistré en Europe (Allemagne, Suisse, Autriche...) . L'entreprise est aussi poussée par le fort potentiel de sa gamme de vélos électriques et tout-terrain.

Du côté de GBL, cette montée à bord s'inscrit en droite ligne des quatre axes d'investissement du holding que sont la santé (et sa conscientisation), le digital, le développement durable et l'expérience client. La société allemande coche toutes les cases. Sans compter que le marché du vélo est amené à croître de l'ordre de 10% par an, et plus encore pour ce qui est de sa variante électrique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés