Huit sociétés à éviter absolument

©BELGA

Nouvelle mise en garde de la FSMA. Huit sociétés frauduleuses ont été identifiées. Travailler avec elles, c'est risquer de ne pas revoir son argent.

Les plaintes de consommateurs continuent d'affluer au sein de la FSMA, garante de la protection des investisseurs. En cause des investissements effectués auprès de "boiler rooms".

Traditionnellement, la fraude consiste à démarcher les consommateurs par téléphone. Ces derniers se voient proposer d’acheter des actions ou d’autres produits financiers. Ces derniers temps, les services proposés tendent de se diversifier: des comptes de gestion, des comptes à terme, du conseil en investissement, des placements dans du crowdfunding, etc.

Le consommateur est attiré au moyen d’un premier investissement, d’un montant limité, qui s’avère très rentable. Le montant des investissements suivants est à chaque fois revu à la hausse. Lorsque le consommateur souhaite récupérer son argent, cela se révèle impossible sans versements complémentaires. Les nouveaux investissements commencent alors à être déficitaires. Au final, le consommateur ne récupère jamais son argent.

Autre problème: les prestataires de "boiler rooms" ne sont pas agréés. Ils disposent toutefois d'un site web et de formulaires professionnels pour tromper l'investisseur. De plus, les produits ou services proposés sont fictifs ou sans valeur.

Ces dernières semaines, la FSMA a identifié huit sociétés frauduleuses:

Comment ne pas se faire avoir?

- Vérifiez toujours l’identité de la société (dénomination sociale, siège social, etc.). Sans identification claire possible, ne travaillez pas avec elle surtout si la société est établie en dehors de l'Union européenne. Vous risquez en effet des difficultés accrues de recours en cas de conflit.

- Vérifiez si la société détient une agrégation auprès du site de la FSMA 

- Méfiez-vous des démarchages non sollicités

- Méfiez-vous des transferts d'argent vers des pays sans aucun rapport

- Méfiez-vous des promesses de gains hors proportion 

- Ne prenez pas pour argent comptant les informations données par ces sociétés. Exigez de la clarté et de la transparence

- Méfiez-vous des entreprises "clones", à savoir dont le nom ou l'adresse mail semble identique mais qui en réalité ne l'est pas

- Si vous êtes gérant de société, soyez encore plus vigilants. Vous êtes en effet pour ces fraudeurs des cibles de choix.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n