L'assureur Prudential confirme sa scission en deux groupes distincts d'ici la fin de l'année

©AFP

Prudential, première compagnie d'assurances du Royaume-Uni, a confirmé mercredi sa scission effective en deux groupes pour le dernier trimestre. Les activités européennes d'une part et asiatiques et américaines d'autre part seront logées dans deux sociétés différentes.

Prudential, qui a dévoilé mercredi un bénéfice net de 1,54 milliard de livres (1,7 milliard d'euros) au premier semestre, avait annoncé sa division en deux entités en mars 2018. L'entreprise a été fondée en 1848.

La société, qui conservera le nom de Prudential, englobera les activités d'assurance et d'épargne dans des marchés en croissance comme l'Asie et les Etats-Unis. L'autre entreprise, qui sera baptisée M&G, regroupera la gestion d'actifs, l'assurance et l'épargne en Europe et au Royaume-Uni. Dans les faits, Prudential sera une société cinq fois plus grosse que M&G en termes de valorisation, expliquait en début de semaine le Financial Times en s'appuyant sur une note de la banque Citigroup.

"Nous pensons que la scission permettra à nos deux activités d'être les plus performantes possible. Elles seront dotées chacune d'une équipe de direction qui fixera les priorités stratégiques et les perspectives d'investissement", explique Mike Wells, directeur général du groupe.

Les deux entités seront cotées séparément à la Bourse de Londres.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect