Publicité
Publicité

La "bad bank" de Fortis, une juteuse affaire

Les procès intentés par Royal Parc Investments permettent d’engranger chaque année des revenus. Une aubaine pour ses actionnaires: L'Etat belge, BNP Paribas et Ageas.