La vente des actifs d'Arco presque terminée

©Photo News

La liquidation des actifs d'Arco arrive à sa fin. Une bonne nouvelle pour le 780.000 coopérants d'Arco qui doivent encore récupérer 1,5 milliard d'euros.

Les liquidateurs d'Arco, l'un des actionnaires majoritaires de l'ex-Dexia, ont presque terminé la vente des actifs. Il ne reste plus que dix participations et six prêts et obligations à liquider, écrit samedi nos confrères du Tijd sur base des rapports de liquidation reflétant la situation de début décembre 2015.

657 millions €
Des actifs pour une valeur de 657 millions d'euros ont déjà été vendus, soit 20% de plus qu'il y a un an.

Des actifs pour une valeur de 657 millions d'euros ont déjà été vendus, soit 20% de plus qu'il y a un an. Cette augmentation est en grande partie attribuable aux revenus provenant du rachat d'obligations émises par Dexia et l'assureur Ethias.

Qu'est ce qui coince encore?

Ces rendements élevés semblent, à première vue, constituer une bonne nouvelle pour les quelque 780.000 coopérants d'Arco, majoritairement flamands, qui doivent encore récupérer 1,5 milliard d'euros. Mais les liquidateurs ont également de nombreuses dépenses. Dont les dettes de la banque, où Belfius figure au premier rang. Il y a aussi eu de l'argent qui est retourné vers KBC. D'après les rapports, le bancassureur flamand a en effet perçu 23,3 millions d'euros l'année dernière et avait déjà reçu près de 20 millions d'euros auparavant.

L'argent servira également à payer l'amende européenne, qui se compte en millions, pour la garantie dont bénéficiaient les coopérateurs d'Arco, que la Commission européenne a estimé être une aide d'État illégale. Cette amende est actuellement contestée devant la Cour européenne de Justice.

Arco était le bras financier du mouvement ouvrier chrétien (MOC en français, ACW en néerlandais). Le groupe coopératif est en liquidation depuis décembre 2011 et la débâcle de Dexia.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés