Le gouvernement US a gagné 22,7 millliards sur le sauvetage d'AIG

Le trésor public américain sort gagnant du sauvetage d'AIG en 2008-2009. Un sauvetage à 182 milliards de dollars qui aura finalement rapporté 22,7 milliards à l'État et ce sans compter les 2,7 options d’achat qu'il peut encore vendre.

Le département du Trésor américain a annoncé mardi que la vente des dernières actions du groupe d'assurances AIG allait rapporter à l'Etat 7,6 milliards de dollars.

Le ministère, qui avait annoncé la veille son intention de céder les quelque 235 millions d'actions ordinaires AIG encore en sa possession, indique que le prix de vente unitaire de ces titres s'est établi à 32,5 dollars à l'issue des enchères pour l'offre publique de vente.

Le profit de la vente est net pour le Trésor, et vient s'ajouter au bénéfice comptable que l'Etat à déjà réalisé au titre du sauvetage d'AIG, qui avait mobilisé environ 182 milliards de dollars de fonds publics en 2008-2009.

Le retour sur investissement de l'Etat pour cette opération s'élève désormais à 22,7 milliards de dollars, indique le ministère dans un communiqué: 5,0 milliards pour le Trésor, et 17,7 milliards pour la banque centrale (Fed).

Le Trésor rappelle qu'il détient encore des bons de souscription d'actions AIG lui donnant le droit d'acquérir environ 2,7 millions de titres ordinaires, dont la cession devrait augmenter son retour sur investissement.

"Nous sommes très heureux" de l'issue de l'opération, a indiqué dans un communiqué séparé le PDG d'AIG, Robert Benmosche, ajoutant: "Merci à l'Amérique" qui a sauvé le groupe, dont l'Etat est allé jusqu'à détenir 93%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés