Publicité
Publicité

Le transport médical par drone s'organise en Belgique

©document

HAI, trois initiales encore méconnues en Belgique, mais qui bientôt pourront offrir une solution au secteur médical. Helicus Aero Initiative est en effet une plateforme regroupant acteurs de la santé, du contrôle et du transport aérien qui ambitionne le transport de médicaments et autres échantillons entre les hôpitaux.

Et si vos médicaments étaient livrés par drones? Un rêve lointain? Pas tant que cela. 

Plusieurs acteurs du secteur des soins de santé, autorités du trafic aérien et acteurs du transport aérien se sont regroupés au sein d'une plateforme, Helicus Aero Initiative (HAI), avec comme objectif à "court terme" d'offrir un transport médical par drone. Certes pour l'heure, il s'agit surtout d'un service B2B. Parmi les sociétés parties prenantes au projet, on retrouve Belgocontrol, Unifly, Sabca et NSX.

Toutefois, le projet a encore franchi une nouvelle étape cette semaine avec la signature d'un contrat d'assurance avec Baloise Insurance. "Le transport médical requiert une analyse de risques spécifique ainsi qu’un produit d’assurance spécifique. Nous voulons aider Helicus à réaliser ses activités de développement, de test et d’opération dans les conditions les plus sûres", explique Pieter Vandenbussche de la Baloise.

Les premiers tests des vols sont prévus l'an prochain au-dessus de la ville d'Anvers. Les drones seront ainsi chargés de transporter des médicaments, des échantillons et de produits sanguins entre deux hôpitaux. Des livraisons aujourd'hui effectuées par la route et donc régulièrement confrontées à des problèmes de mobilité.

L'activité des drones offre des potentiels importants. En Belgique, Agoria et PwC révélaient que l’essor de l’industrie des drones pourrait entraîner la création d’un millier d’emplois nouveaux d’ici 2020, pour un chiffre d’affaires annuel de plus de 400 millions d’euros.

La Commission européenne estime pour sa part que le marché civil européen des drones se chiffrera d'ici 10 ans à quelque 15 milliards d'euros. En juin dernier, le Parlement européen balisait les règles de sécurité liées à l'utilisation de drones dans l'espace aérien européen.  

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés