Les assureurs contacteront les PME les plus touchées par la crise

©Hans Lucas via AFP

Alors que la relance économique devrait être imminente, les compagnies d'assurance vont contacter leurs clients les plus frappés pour leur proposer des solutions taillées sur mesure pour reprendre leurs activités.

Les assureurs vont dorénavant contacter personnellement et proactivement leurs clients actifs dans des secteurs particulièrement frappés par la crise, tels l'horeca, les métiers de contact ou la culture, indique Assuralia ce mardi.

Cette annonce intervient après la sortie du ministre de l'Économie Pierre-Yves Dermagne en matinée. Celui-ci avait demandé aux compagnies d'assurance d'accorder une réduction des primes pour les secteurs les plus touchés, avec effet rétroactif au 18 mars 2020.

Dans un communiqué de presse diffusé ce mardi après-midi, la fédération sectorielle rappelle qu'elle a mis plusieurs mesures en place à destination des indépendants et des PME depuis que la pandémie frappe la Belgique. "Ce soutien a lieu par le biais de mesures sectorielles comme le report de paiements, la possibilité de suspendre partiellement ou intégralement le paiement de la prime et la protection des travailleurs en chômage temporaire", énumère Assuralia, qui souligne que ces dispositions se poursuivront aussi longtemps que la crise perdure.

Plan de paiement

Dans le courant des prochaines semaines, les assurés seront contactés par leur compagnie ou leur courtier pour les "accompagner dans le cadre de la reprise". Par ce moyen, les assureurs proposeront notamment à leurs clients de revoir leur couverture "non-vie" en fonction des risques qui ont diminué de manière sensible ou durable pendant la crise. L'élaboration d'un plan de paiement pour les primes qui ont été reportées fera aussi partie des solutions proposées.

"En approchant nos clients individuellement, nous espérons identifier mieux encore les difficultés et besoins éventuels et accompagner de manière optimale les secteurs les plus touchés dans un nouveau départ."
Hein Lannoy
CEO Assuralia

Assuralia précise que les entreprises en difficulté actives dans d'autres secteurs moins touchés par la crise pourront également se tourner vers leurs assureurs pour trouver une solution adaptée.

Depuis le début de la crise, plusieurs fédérations représentant les indépendants et les TPE ont fustigé un double discours du secteur financier quant à son soutien aux plus petits acteurs de l'économie. Assuralia semble vouloir y répondre en proposant cette approche individualisée. "En approchant individuellement nos clients, nous espérons identifier mieux encore les difficultés et besoins éventuels et accompagner de manière optimale les secteurs les plus touchés dans un nouveau départ", souligne Hein Lannoy, le CEO d'Assuralia.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés