Les méga-fusions se poursuivent dans le secteur du paiement

Le CEO de Global Payments, Jeff Sloan (au centre de la photo) prendra la direction de la nouvelle entreprise fusionnée. ©Document Global Payments

C'est la troisième opération importante de l'année dans le secteur américain du paiement. Global Payments accepte d'acquérir Total System Services Inc pour quelque 21,5 milliards de dollars.

La consolidation se poursuit dans le secteur du paiement, principalement aux États-Unis. Après le rachat pour 43 milliards de dollars de Worldpay par Fidelity National Information Services (FIS) et de First Data Group par Fiserv pour 22 milliards de dollars, c'est au tour de Global Payments d'avaler Total System Services Inc (TSYS). Montant de l'opération: 21,5 milliards de dollars (un peu plus de 19 milliards d'euros).

Nous ne pensons pas que cette opération se heurtera au refus des autorités de concurrence ni ne fera l'objet d'une offre concurrente.
Un analyste de Jefferies

Il s'agit donc de la troisième opération notable de l'année. Le secteur de la technologie de paiement fait en effet face à une concurrence accrue qui le pousse aux rapprochements. Il a vu arriver dans sa cour de nouveaux joueurs comme les banques ou les start-up actives dans la fintech. 

Par ailleurs, Global Payments n'a jamais caché ses ambitions de croissance. Il a déjà annoncé sa volonté d'obtenir annuellement, d'ici 2023, 3 milliards de dollars de revenus misant, selon Mc Kinsey, sur le basculement de plus en plus flagrant du paiement cash vers le paiement électronique.  

"Nous ne pensons pas que cette opération se heurtera au refus des autorités de concurrence ni ne fera l'objet d'une offre concurrente bien que certaines banques ont déjà annoncé vouloir se recentrer sur l'activité de paiement", indique un analyste de Jefferies. Quant à Global Payments, cette acquisition devrait lui permettre d'un côté de diversifier ses actifs et de l'autre d'atteindre une autre taille.

Que sait-on du nouveau groupe fusionné?

Le deal? L'opération d'un montant de 21,5 milliards de dollars sera opérée par échange d'actions. À l'issue de la fusion, les actionnaires de Global Payments détiendront 52% de l'entité combinée contre 48% pour les actionnaires de TSYS. Les deux parties espèrent voir cette fusion finalisée d'ici le 4e trimestre.

La taille? Avec TSYS, Global Payments représentera annuellement et mondialement 50 milliards de transactions. Il deviendra l'un des plus grands acteurs dans la technologie du paiement intégré, indique-t-il dans un communiqué. Le groupe espère par ailleurs atteindre, dès 2020, un bénéfice en croissance d'environ 5% (mid-single digit).

3 milliards $
Revenus
Grâce au basculement de plus en plus rapide du cash vers le paiement électronique, Global Payments vise 3 milliards de dollars de revenus d'ici 2023.

Le nom? TSYS devrait par ailleurs disparaître au profit de Global Payments.

La situation géographique? Les deux sièges -tous deux situés en Géorgie- devraient être préservés, l'un à Atlanta, l'autre à Columbus

La gouvernance? Le conseil devrait être composé de 12 administrateurs et de 6 directeurs des deux sociétés. Jeff Sloan, CEO de Global Payments, prendra la direction du nouveau groupe alors que Troy Woods, CEO de TSYS, en prendra la présidence.

À l'annonce de l'opération mardi soir, l'action TSYS prenait près de 5% dans un secteur technologique qui accuse ce mois-ci un recul de 7%. Le titre Global Payments se tassait, lui, de près de 3%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect