Les PME prennent aussi le virage de l'e-commerce, constate PayPal

Selon Joachim Goyvaerts, le directeur de PayPal pour le Benelux et l’Irlande, le retard qu'affichait la Belgique en matière d'e-commerce "n’existe plus vraiment". ©Tim Dirven

La pandémie a vu une grosse accélération du commerce en ligne. Si le constat est évident pour les grosses plateformes, il s'applique également aux PME, selon PayPal.

"Nous avons gagné trois à cinq ans de croissance en Belgique l’année dernière." Joachim Goyvaerts, le directeur de PayPal pour le Benelux et l’Irlande, peut être optimiste. Si la pandémie a fait souffrir de nombreuses TPE et PME, elle a également généré quelques gagnants. Les acteurs actifs dans le commerce en ligne et le paiement électronique en font partie, et PayPal figure en première ligne de ceux-ci.

+30%
PayPal a enregistré une augmentation de 30% du nombre de vendeurs au cours des derniers mois, essentiellement des PME et des TPE.

Le commerce en ligne s’est fortement développé depuis un peu plus d’un an, et PayPal a pu tirer les marrons du feu. L’entreprise compte aujourd’hui 1,6 million d’utilisateurs actifs dans le royaume, soit un doublement sur les six dernières années.

Nouveaux segments

Si l'e-commerce et les services représentent la plus grosse part de ces activités, d’autres segments se développent par ailleurs. "L'e-sport devient notamment un moteur de croissance", explique Joachim Goyvaerts. "Les nouvelles applications rencontrent également un fort succès, des plateformes en ligne ont profité de la crise pour se faire une place sur le marché."

Le petit commerce, ou du moins une partie de celui-ci, a également saisi les opportunités qui se présentaient. "Nous avons enregistré une progression de 30% du nombre de vendeurs au cours des derniers mois, essentiellement des PME et des TPE. Aujourd’hui, il est facile d’offrir des services en ligne, même pour une friterie qui veut prendre des commandes. Un basculement a eu lieu l’année dernière, et celui-ci va durer", indique Joachim Goyvaert.

Il souligne que le Benelux constitue un marché-clef pour PayPal, qui compte aujourd’hui plus de 29 millions de vendeurs et quelque 392 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Commerce local et bitcoins

Pour encore grandir, l’entreprise a sélectionné plusieurs axes de développement. On retrouve le commerce local d’un côté du spectre. "Nous voulons offrir davantage aux consommateurs, être dans leur quotidien avec l'ambition d'atteindre rapidement les deux millions d'utilisateurs en Belgique et proposer plus que des solutions de paiement aux commerçants", fait valoir le directeur.

"Le retard de la Belgique en matière de e-commerce n’existe plus vraiment, la numérisation a eu lieu et il n’y a plus vraiment de différences avec les pays voisins."
Joachim Goyvaerts
CEO PayPal Benelux & Irlande

L’entreprise a également fait grand bruit, l’an passé, en annonçant accepter le bitcoin et d’autres cryptomonnaies sur son réseau américain. Cette possibilité ne figure pas encore dans les cartons de PayPal pour l’Europe.

Les avantages de la Belgique

Le retard de la Belgique en matière de e-commerce est pointé par certains acteurs du secteur, mais le patron de PayPal pour le pays ne partage pas cette opinion. "Ce retard n’existe plus vraiment, la numérisation a eu lieu et il n’y a plus vraiment de différences avec les pays voisins", fait-il valoir.

"La Belgique a plusieurs avantages: une bonne logistique, une position centrale, plusieurs langues nationales, etc. Il faudrait seulement que davantage de marchands vendent en dehors du pays."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés