Luc Bertrand quitte la tête d'AvH

©Dries Luyten

Changement annoncé à la tête du holding Ackermans & van Haaren. Après une carrière de 30 ans, Luc Bertrand, atteint par la limite d'âge, cède sa place à Jan Suykens.

Après plus de 30 années à bord d'Ackermans & van Haaren , Luc Bertrand (65 ans) tire sa révérence. Dans un communiqué, le groupe annonce l'arrivée de son successeur au poste de président du comité exécutif: Jan Suykens. Le passage de flambeau se fera à l'issue de l'assemblée générale qui se tiendra le 23 mai.

"Le conseil d’administration est très reconnaissant à Luc Bertrand pour la manière dynamique avec laquelle il a donné corps à la stratégie de diversification du groupe au cours des 30 dernières années et a traduit cette stratégie en une croissance rentable", lit-on. Le conseil d'administration rappelle ainsi le bond de la capitalisation boursière enregistrée sous la direction de Luc Bertrand. "Sur les 30 dernières années, la capitalisation est passée de 50 millions d’euros à plus de 4 milliards d’euros".

Licencié en sciences économiques appliquées, Jan Suykens est entrée en 1990 au sein d'AvH, après avoir commencé sa carrière à la Générale de Banque, il y a occupé le poste de directeur financier. Il co-dirige déjà le groupe avec Luc Bertrand.

1,96 euro
Le versement d'un dividende brut de 1,96 euro sera proposé à l'assemblée d'AvH.

Luc Bertrand restera toutefois actif au sein du groupe. Il reprendra en effet le mandat de président du conseil d’administration, fonction occupée jusqu'ici par Jacques Delen. Il restera par ailleurs président et/ou administrateur de CFE, Delen Private Bank, Banque J.Van Breda, DEME et Sipef.

Belle progression du dividende

Le holding AvH clôture par ailleurs son exercice 2015 sur un bénéfice net consolidé en progression de 33% à 284,1 millions d'euros. Par action, il s'établit à 8,58 euros contre 6,45 euros un an auparavant.

Les fonds propres (part du groupe) ont augmenté à 2,61 milliards d'euros, ce qui correspond à 77,84 euros par action.

Fin 2015, le groupe disposait d'une trésorie nette de 76,3 millions d'euros contre 21,3 millions fin 2014. L’augmentation de la trésorerie nette doit être attribuée principalement aux désinvestissements, insiste-t-on chez AvH. Il s'agit entre autres de la vente des participations dans Hertel et Trasys et du remboursement d’emprunts.

Fort de ces résultats, le versement d'un dividende brut de 1,96 euro sera proposé à l'assemblée. Il s'agit d'une hausse de 7,7% sur un an.

Les participations

Ackermans & van Haaren salue enfin les résultats qualifiés de "forts" de DEME, Delen Investments et Banque J.Van Breda & C°.

  • L'entreprise DEME, spécialisée dans le dragage, note pour 2015 un bénéfice net en évolution de 18% à 199,2 millions d'euros. L'entreprise contribue ainsi à hauteur de 121,6 d'euros au bénéfice du groupe AvH.
  • CFE reste pour sa part sous pression. Son chiffre d'affaires est affecté par le recul de l'activité de construction routière et de la construction internationale.
  • Au sein des participations dans le sceteur financier, tant Delen Investments que la Banque J. Van Breda poursuivent en mode croissance. Ensemble, ils contribuent au résultat d'AvH pour un montant record de 104,7 millions d'euros. Grâce à une évolution favorable des marchés et l’acquisition néerlandaise d’Oyens & Van Eeghen, Delen lnvestments a vu ses actifs sous gestion croître de 12,2% à 36,88 milliards. La Banque J.Van Breda a, elle, enregistré une augmentation de 1,1 milliard d’euros des avoirs confiés par sa clientèle.
  • La contribution du segment "immobilier et soins aux personnes âgées"  (dont Extensa, Leasinvest Real Estate, Anima, Residalya) a fortement augmenté en 2015 et atteint 35,6 millions d’euros.
  • Sipef a bénéficié au second semestre de conditions climatiques favorables pour la production de l'huile de palme. Néanmoins, la faiblesse des prix sur le marché de l'huile de palme et du caoutchouc s'est traduite par une diminution de 61% du bénéfice de Sipef à 19,2 millions de dollars.
  • Enfin, dans le segment "dévelopment capital", l'évolution est différente. Agidens (Ex-Egemin) a contribué pour 31,7 millions d'euros au résultat d'AvH. A contrario, d'autres participations de ce segment ont contribué négativement à la croissance du résultat d'AvH: Flo, Distriplus, CKT Offshore, Euro Media Group.  

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés