Publicité

Pourquoi Nethys marche sur des oeufs avec Integrale

Renaud Witmeur, le CEO par intérim de Nethys. ©Kristof Vadino

L'intercommunale liégeoise doit faire face à une situation compliquée dans la cession de l'assureur vie Integrale.

Comment marcher sur des œufs avec des chaussures de combat? C'est le difficile exercice auquel devra se livrer mardi matin Renaud Witmeur, le CEO ad interim de Nethys, lors de l'assemblée générale des actionnaires de l'assureur Integrale. Cette assemblée porte sur trois points: la nomination d'un nouveau réviseur (E&Y devrait remplacer PwC dont le mandat est arrivé à échéance), l'approbation des comptes d'Integrale et la décharge à accorder aux administrateurs.

Dans le courant du mois de février 2021, alors que la vente d'Integrale était en cours, la Banque nationale de Belgique (BNB) a débarqué le conseil d'administration et le comité de direction afin de prendre le contrôle sur le processus de vente d'Integrale, sachant que cette dernière est détenue à plus de 90% par Nethys. Ce sont des soupçons d'abus de biens sociaux et la chute du ratio de solvabilité qui a poussé la BNB à prendre la main.

Renaud Witmeur n'a pas le choix, son objectif est de se défaire d'Integrale sans dégâts ni fracas.

Depuis, Integrale a été vendu à Monument Re Belgium pour 281,6 millions d'euros. Mais loin de ramener le calme dans la boutique, la gestion de la BNB a réveillé les obligataires de l'assureur ayant investi 75 millions d'euros dans Integrale par le biais d'une émission d'obligation à la fin 2014. Portés par Deminor, une (bonne) poignée d'obligataires réclament toute la transparence sur les circonstances et les conditions de la vente. Ces mêmes se posent de nombreuses questions sur deux versions différentes d'un rapport de gestion publié récemment par les administrateurs provisoires désignés par la BNB. Quel sera le rôle de Nethys par rapport à cela? Hurler avec les loups (et les obligataires)? Compter les coups? Difficile à dire. Une seule certitude. Renaud Witmeur, qui cherche à nettoyer en douceur l'héritage de l'ancien Nethys, sera prudent comme un sioux. Il n'a pas le choix, son objectif est de se défaire d'Integrale sans dégâts ni fracas.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés