Revolut choisit Qover comme partenaire et le propulse dans une autre dimension

Quentin Colmant et Jean-Charles Velge, les deux cofondateurs de Qover, ont fait de leur start-up un leader de l'insurtech en à peine quatre ans. ©Frédéric Pauwels / Collectif H

L'insurtech belge va fournir trois produits d'assurance à la néobanque dans 33 pays. Après Deliveroo ou Wolt, c'est un nouveau partenariat stratégique pour la start-up bruxelloise.

"Nous entrons en première division!" Quentin Colmant, le cofondateur et CEO de Qover, n'est pas peu fier de présenter le deal qui catapulte sa start-up dans une autre dimension. Ce mardi, l'insurtech officialise un partenariat d'envergure avec Revolut.

La néobanque compte actuellement quelque 12 millions de clients dans le monde, dont plus de 100.000 en Belgique, et est valorisée à plus de 5,5 milliards de dollars. Elle a ainsi profité de la pandémie et des besoins croissants des consommateurs en solutions numériques. Revolut réalise la majorité de ses profits via les commissions qu'elle prend sur les transactions d'une part, et par les clients qui optent pour un plan payant d'autre part. C'est pour muscler cette dernière offre que Revolut a jeté son dévolu sur Qover.

12
millions de clients
Revolut compte actuellement quelque 12 millions de clients à travers le monde.

Concrètement, Qover va fournir trois produits aux souscripteurs de ces plans: une "purchase protection", soit une protection contre le vol de tout achat réalisé via l'app bancaire; un droit de rétractation pour une durée de 90 jours; et une assurance annulation pour les tickets d'événements sportifs et culturels.

"Match parfait"

Cet accord donne une nouvelle envergure à Qover, mais doit également permettre à Revolut de faire sa mue. Avec cette offre supplémentaire, la néobanque entend passer du statut de fintech destinée aux jeunes voyageurs à celui de banque grand public. "Qover est un des seuls acteurs capables de nous fournir une solution globale", a déclaré Nikolay Storonsky, cofondateur et CEO de Revolut.

La gestation de ce deal s'est réalisée dans des conditions particulières en raison de la pandémie. "Nous n'avons jamais rencontré les représentants de Revolut en vrai", explique Jean-Charles Velge, l'autre cofondateur de Qover. "Ils ont fait le tour du marché, contacté les plus grands assureurs, mais ont fini par nous choisir. C'est un match parfait!"

Qover devient ainsi le partenaire de référence de Revolut sur les 33 marchés européens où cette dernière est présente. "En trois mois, nous avons développé des solutions pour 33 pays, soit 33 juridictions différentes!", se félicite Quentin Colmant.

"Les responsables de Revolut travaillent nuit et jour, et je crois qu'ils vont arriver à révolutionner la banque", embraie-t-il. "Ils ont véritablement la capacité de concevoir la 'super-app' financière mondiale."

"Qover est un des seuls acteurs capables de nous fournir une solution globale."
Nikolay Storonsky
Cofondateur et CEO de Revolut.

Croissance continue

Qover n'a pas signé de partenariat exclusif avec Revolut, ce qui signifie que d'autres néobanques ou fintechs pourraient avoir recours à ses services. "C'est le but!", souligne Jean-Charles Velge. "Leurs concurrents viennent aussi voir ce qu'il se passe chez nous. Nous avons de plus en plus de légitimité et ce n'est pas un hasard. Nous ne faisons pas de publicité, mais nous attirons de plus en plus l'attention."

L'insurtech bruxelloise poursuit ainsi son développement sans ralentir. Elle est déjà partenaire de la plateforme de livraison de plats à domicile Deliveroo dont elle couvre les coursiers depuis le printemps 2018 pour les marchés belge, espagnol, irlandais, italien et néerlandais. L'année passée, elle a officialisé un accord avec Wolt, un concurrent de Deliveroo, pour ses coursiers actifs en Finlande, en Norvège et au Danemark.

Ces activités de distribution ont connu une croissance conséquente au cours des derniers mois en raison des mesures de confinement. Avec les centaines de milliers de clients supplémentaires que l'accord avec Revolut va créer, Qover aura-t-elle la capacité de gérer tous les sinistres?

"Absolument!", répond Jean-Charles Velge. "Et s'il nous faut recruter, nous le ferons." Qover compte actuellement 63 collaborateurs et continue à engager différents types de profils.

"Les responsables de Revolut ont véritablement la capacité de concevoir la 'super-app' financière mondiale."
Quentin Colmant
CEO de Qover

"Nous avons intégré numériquement le flux de sinistres, ce sont des produits facilement gérables", indique Jean-Charles Velge. "Notre taux de satisfaction client est de 91%", appuie Quentin Colmant.

Multitude de possibilités

Ce nouveau deal va représenter une belle charge de travail pour l'insurtech. Celle-ci va dès lors se focaliser sur ces activités existantes pour l'instant. "Il existe plein d'opportunités sur le marché de l'assurance, mais nous devons rester concentrés. Il faut maîtriser toute la chaîne et être efficace", commente Quentin Colmant.

Ainsi, les assurances voyage ont naturellement rencontré peu de succès cette année en raison de toutes les restrictions imposées sur la mobilité. "Mais le tourisme va reprendre, et ce type de produits va prendre beaucoup d'importance dorénavant", estime Quentin Colmant.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés