Sambrinvest lance un prêt rebond pour aider les PME

Deltrian est l'une des 200 entreprises financées par Sambrinvest.

L'institution financière hennuyère Sambrinvest lance un nouveau prêt pour solidifier les finances des PME.

"Rebondir après la crise" est devenu le nouveau mot d’ordre pour la plupart des entreprises, encore faut-il savoir comment et surtout avec quels moyens. Les entreprises ont besoin de soutien et les sociétés de financement et d’investissement sont dans les starting-blocks pour relancer la machine après les aides plus classiques en provenance du Fédéral ou des Régions.

"Nos entreprises ont besoin de solidifier leurs fonds propres : il ne faut donc pas uniquement pallier les besoins de liquidités."
Anne Prignon
CEO de Sambrinvest

Pour soutenir cette relance économique à sa façon, Sambrinvest lance un prêt destiné aux PME de plus de 10 personnes. La structure de financement, qui accompagne 200 entreprises, principalement dans le sud du Hainaut, veut aller plus loin que le besoin immédiat de liquidités actuel des entreprises. "Nos entreprises ont besoin de solidifier leurs fonds propres : il ne faut donc pas uniquement pallier les besoins de liquidités", explique Anne Prignon, CEO de Sambrinvest. "C’est la raison pour laquelle nous tenions à mettre en place un nouveau produit financier, complémentaire aux solutions existantes, qui puisse aider les PME à renforcer leur structure financière sur le long terme."

Aller là où les banques ne vont pas

Le long terme, c’est le leitmotiv de ce "prêt rebond". Sous forme de prêt subordonné ou convertible de 100.000 € à 250.000 €, ce nouveau prêt proposé par Sambrinvest devrait permettre aux PME qui en bénéficieront de consolider leur solvabilité à long terme et amorcer un plan de relance dans de meilleures conditions, c'est en tout cas son objectif. La stratégie de Sambrinvest est de combler un vide où les banques ne vont pas actuellement. "Là où les banques s’inscrivent dans le soutien des entreprises au travers d’avances de trésorerie, avec la garantie de l’État fédéral, Sambrinvest peut s’inscrire dans le long terme afin de soutenir la solvabilité des entreprises dans les prochains mois, voire les prochaines années", poursuit Anne Prignon.

Reports et avances accordés

Le fonds carolo n’a pas chômé depuis la mi-mars. Sambrinvest a mobilisé ses équipes pour répondre aux besoins des entreprises impactées par la crise, évaluer les conséquences de la crise sur la situation financière des entreprises et mettre en place des mesures adaptées. Le report d’échéance a été accordé sur 200 prêts en cours et certaines avances ont été acceptées pour couvrir des besoins de trésorerie résultant de la crise pour beaucoup d'entreprises du portefeuille de Sambrinvest. Avec ce nouvel outil de financement, Sambrinvest veut maintenant penser à l'après et assurer des reins solides à son tissu entrepreneurial.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés