Sica Invest va reprendre la sprl V-Lux

Sica Invest annonce ce lundi avoir finalisé un préaccord avec les actionnairse de la société V-Lux qui prévoit, à terme, la reprise de 100% des actions de cette société active dans le développement, la production et la vente de systèmes d'éclairage.

Le capital initial de Sica Invest résulte de l’apport, par un nombre limité d’investisseurs, d’un certain nombre d’actions et d’obligations convertibles dans des sociétés admises sur le Marché Libre d’Euronext Brussels ou dans des sociétés non cotées visant une admission prochaine sur ce marché. "Compte tenu du désintéressement progressif des investisseurs pour ces marchés, et afin de faire face aux pertes récurrentes subies depuis sa constitution, Sica Invest a décidé à la fois de s’orienter davantage vers les valeurs non cotées et à la fois de modifier sa politique de développement et d’investissement", explique la société dans un communiqué.

L'assemblée générale du 15 avril 2013 a mis fin aux mandats des anciens administrateurs et a nommé un nouveau conseil d’administration.

Dans le cadre de la nouuvelle politique de développement et d’investissement, Sica Invest a finalisé un préaccord avec les actionnaires de la société privée à responsabilité limitée V-LUX, dont le siège social est établi à 4480 Clermont-sous-Huy. Ce préaccord prévoit une opération en deux phases : l’acquisition par Sica Invest de 50% des actions de V-LUX, puis l’apport en nature par augmentation du capital de Sica Invest du solde des actions de V-LUX, soit 50%, par les actuels actionnaires de V-LUX.

V-LUX est l’une des sociétés leader en Belgique dans le développement, la production et la vente de systèmes d’éclairage, publics et industriels étanches.

"La valorisation actuellement retenue de V-LUX est d’environ dix million d’euros, précise encore Sica Invest dans son communiqué. Par conséquent, afin de financer l’acquisition de 50% des actions de cette dernière, Sica Invest émettra un emprunt obligataire pour un montant de cinq million d’euros (EUR 5.000.000) minimum. Les détails des termes et conditions tant de l’opération que de l’émission obligataire n’ont pas encore été arrêtés."

Une assemblée générale extraordinaire devra approuver les détails de la transaction et de l'émission obligataire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés