Sofina a profité de l'IPO de Snap

©Photo News

Malgré un bénéfice net en recul de 13%, la société d'investissement augmente son dividende brut. Mais sous l'effet de la majoration du précompte, il reste inchangé à 1,79 euro net.

A l’issue de l’exercice 2016, la Sofina qui a rejoint l'indice Bel 20 voilà quelques jours à peine, a dégagé un bénéfice consolidé de 267,5 millions d’euros en diminution de 13% par rapport aux 307,2 millions de 2015.

Pour leur part, les fonds propres sont passés de 5,21 milliards à fin 2015 à 5,27 milliards un an plus tard, soit respectivement 154,89 euros et 156,52 euros par action. Cette évolution représente une progression de 1,05% par rapport à l’exercice précédent, ou de 2,21% en tenant compte du dividende net distribué en 2016.

Au détour de quelques ligne du rapport annuel, on apprend que la Sofina a pu profiter de l'introduction en Bourse de Snap aux Etats-Unis. Parmi les actionnaires de cette dernière figure, en effet, Lightspeed Venture Partners, un des gestionnaires du holding.

Nouveaux investissements

En ce qui concerne les investissements directs minoritaires à long terme dans des sociétés cotées ou non, 2016 a été marquée par des prises de participations importantes dans trois sociétés européennes et une société américaine, précise la Sofina: The Hut Group (commerce en ligne de compléments alimentaires protéinés et de produits de beauté), vente-privée ( premier site européen de ventes événementielles en ligne), JF Hillebrand (société allemande, leader mondial dans le secteur du transport et de la logistique de vins et spiritueux) et First Eagle (gestionnaire d’actifs américain).

La société d’investissement compte distribuer un dividende brut de 2,56 euros par action, comparé à un montant de 2,45 euros par action en 2016. Cette majoration du dividende brut est en ligne avec la politique de distribution appliquée depuis 1956, précise la Sofina. Toutefois, en raison du relèvement du précompte mobilier, le dividende net reste inchangé à 1,79 euro. Il sera payable le 11 mai.

Une nouvelle femme au CA

Lors de l’assemblée générale qui se tiendra le 4 mai prochain, il sera proposé de confirmer le nomination de Michèle Sioen au poste d’administrateur indépendant. Charlotte Strömberg sera également proposée pour siéger en tant qu’indépendante. Cette dernière a été CEO de Jones Lang LaSalle et préside le conseil d’administration de la société immobilière Castellum.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés