Todd Combs dauphin de Warren Buffett, sauf si...

Warren Buffett ©Bloomberg

Jusqu'ici gérant du fonds Castle Point Capital, l'homme est devenu directeur des investissements de Berkshire Hathaway. Il succèdera à l'oracle d'Omaha. A moins que...

Le milliardaire américain Warren Buffett a présenté mardi son nouveau directeur des investissements, Todd Combs, comme "celui qui a le plus de chances de lui succéder", tout en ajoutant que s'il trouvait "l'homme ou la femme de la situation", il pourrait changer d'avis. Berkshire Hathaway, la holding qui gère les investissements de M. Buffett, a indiqué lundi soir dans un communiqué que Todd Combs, 39 ans et jusqu'alors gérant du fonds Castle Point Capital, allait devenir son directeur des investissements.

"Depuis trois ans Charlie Munger", le vice-président de Berkshire Hathaway, "et moi cherchions quelqu'un du calibre de Todd pour prendre en main une part significative du portefeuille d'investissements" de la holding", et "nous sommes ravis qu'il nous rejoigne", a indiqué M. Buffett, 80 ans, dans le communiqué. Il n'a pas donné plus de précision mais dans un entretien au New York Times publié mardi, M. Buffett souligne que M. Combs "a les meilleures chances d'être (son) successeur".

"Mais si nous trouvons l'homme ou la femme de la situation, nous choisirons cette personne", a-t-il ajouté dans cet entretien publié sur le site internet du quotidien new-yorkais. Il a précisé que la question n'était pas encore tranchée.
M. Combs prend dorénavant la tête des dauphins potentiels de M. Buffett. Ces derniers mois, les noms de David Sokol, directeur des filiales de Berkshire Hathaway NetJets (jets privés) et de MidAmerican Energy Holdings, et celui du gérant de fonds spéculatif Li Lu avaient circulé dans la presse.

Les milieux financiers essaient depuis plusieurs mois de savoir qui pourrait succéder à M. Buffett, qui dit ne pas prévoir de prendre sa retraite pour l'instant.

Outre les investissements boursiers de M. Buffett, Berkshire Hathaway, dont le siège se trouve à Omaha dans le Nebraska (centre), gère des activités d'assurance dommage, d'automobile et de réassurance, entre autres.
M. Buffett, surnommé l'"oracle d'Omaha", est l'un des investisseurs les plus clairvoyants de tous les temps.

Dans une note mardi, les analystes de la banque Barclays soulignaient que M. Buffett prévoyait à terme de "diviser la direction (de Berkshire Hathaway) entre un directeur général (les trois principaux candidats potentiels sont issus de la holding), qui serait responsable de la supervision des activités opérationnelles de Berkshire, et deux ou trois directeurs des investissements pour gérer le portefeuille de 133 milliards de dollars" de la holding.
Barclays souligne que M. Combs ne gérait pour l'instant chez Castle Point Capital, un fonds spéculatif du Connecticut (est), que 400 millions de dollars, principalement dans le secteur financier.

Les analystes de Barclays soulignent que M. Li, 44 ans, gère lui quelque 600 millions de dollars de portefeuille avec "une performance de long terme impressionnante de 26,4% par an depuis 1998".
M. Buffett a indiqué au New York Times que M. Li avait décidé de continuer à diriger le fonds qu'il gère actuellement.

D'après Barclays, le successeur de M. Buffett comme directeur général sera probablement David Sokol, 53 ans.
Pour Gregori Volokhine, analyste de Meeschaert New York, "il est difficile de dire s'il va être le successeur, car il avait parlé de deux successeurs potentiels et ça en fait un troisième".

"Ce qui est intéressant, c'est que c'est un gérant spécialisé dans les financières, un secteur où Buffett a de fortes positions", mais "quelqu'un de 39 ans qui gère seulement 400 millions de dollars, à mes yeux, ce ne sera pas le premier (successeur) en ligne", a-t-il ajouté.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés