Bpost complète ses achats

Koen Van Gerven, CEO de bpost. ©REUTERS

L'entreprise postale bpost acquiert un acteur important de la logistique des webshops alimentaires aux Pays-Bas, Leen Menken. Ce dernier est par ailleurs partenaire de Hello Fresh.

Nouvelle acquisition pour bpost . Après Radial et Parcify, l'entreprise postale rachète le néerlandais Leen Menken Foodservice Logistics (LMFL). Ce spécialiste de l'e-commerce alimentaire est également le partenaire logistique de Hello Fresh. L'information a été révélée par divers médias néerlandais et confirmée sans autre détail par bpost.

Leen Menken a été fondée en 2012. La société officiait alors en tant que fournisseur logistique pour des chaînes de restauration, des retailers et des traiteurs. Elle s'était donc dotée d’un centre de distribution et de stockage adapté aux aliments frais et surgelés, à Zoetemeer (près de La Haye).

En forte évolution depuis 5 ans, Leen Menken est aujourd’hui un acteur majeur dans le monde logistique des webshops alimentaires aux Pays-Bas. Pour le bien de son association avec Hello Fresh, Leen Menken et Hello Fresh ont entrepris la construction d'un nouveau centre de distribution. Leen Menken a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires (estimé) de 27 millions d’euros et emploie 85 personnes.

"Cette acquisition cadre parfaitement dans la stratégie de croissance dans les activités de logistiques spécialisées dans le Benelux et soutient le développement de notre logistique de la chaîne du froid, souligne le porte-parole de bpost, Baudouin de Hepcée. LMFL sera une des pierres angulaires de (notre) business unit ‘Fresh Food’ et permet d’acquérir une connaissance approfondie de la réglementation de ce marché ainsi qu’un portefeuille de client étendu."

Les négociations entre bpost et Leen Menken ont débuté l'an dernier et ont abouti hier sur un accord, précise le Néerlandais. "L’acquisition est finalisée. Comme nous l’avions déjà dit l’an dernier, dans les services logistiques à valeur ajoutée, nous considérons désormais le Benelux comme notre marché et non plus la Belgique. C’est la raison pour laquelle nous avons racheté le néerlandais DynaGroup en 2016, mais aussi Bubble Post l’an dernier et Leen Menken aujourd’hui. Il y a un beau potentiel dans ce créneau sur ce marché, où nous pourrons mener un développement commercial intéressant", indique Baudouin de Hepcée, porte-parole de bpost.

Le montant de la transaction n'a pas été révélé.

Amusante coïncidence

L'annonce de l'opération intervient alors qu'à la Chambre, le député CDH Michel de Lamotte a déposé un amendement au projet de loi rénovant la loi postale en soulignant le risque d’écrémage que comportent, selon lui, les conditions d’octroi de licence postale si l’on ne contraint pas les nouveaux entrants à couvrir l’entièreté des territoires où ils opéreront. Si l’on ne modifie pas celles-ci, avait-il écrit, "Post NL pourrait commencer à collecter et distribuer du courrier à Anvers et ä Liège, sans couvrir les campagnes avoisinantes". Il avait ajouté que "ce type de pratiques s'observe déjà dans le secteur de la livraison de colis. Ce sont, par exemple, des camionnettes hollandaises qui parcourent la Belgique pour livrer les boites de repas HelloFresh"... Cet exemple était peut-être pertinent en 2017, mais il ne l’est désormais plus avec le rachat de Leen Menken.

Quelle place pour Leen Menken au sein de bpost?

Dans l’organigramme du groupe bpost, Leen Menken prendra place aux côtés de Bubble Post et de DynaGroup. Bubble Post s’est développé, pour rappel, au départ de la ville de Gand en effectuant des livraisons urbaines avec des vélos cargos et des véhicules frigorifiques au gaz naturel; il est actif dans une série de villes en Belgique et aux Pays-Bas.

Quant à DynaGroup, il déploie trois activités spécialisées:
sous l’enseigne de DynaFix, il collecte, répare et re-livre des smartphones, des tablettes et des drones (il est le premier centre de réparation des marques Samsung et Apple pour le Benelux)
→ sous la marque DynaSure, il livre des passeports, des cartes d’identité et des permis de conduire pour le compte des services publics aux Pays-Bas et a commencé à livrer passeport et cartes d’identité pour la ville d’Anvers en Belgique
→ DynaLogic, enfin, est son entité de livraison de colis fonctionnant avec des équipes de deux personnes, de manière à pouvoir livrer des appareils volumineux tels que des frigos ou des machines à laver pour le compte de sociétés de grande distribution.

Bpost a donc pour projet de ratisser le marché bénéluxien des services à valeur ajoutée en y déployant ces trois filiales. Il ne s’agit pas d’une réponse du berger bpost à la bergère PostNL, puisque la fusion projetée il y a deux ans par le Belge brassait beaucoup plus large. Mais, toutes proportions gardées, on peut tout de même y discerner comme un petit parfum de revanche.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content