Bpost enregistre le départ de son N°1 aux Etats-Unis

Pierre Winand avait été CFO de bpost avant de devenir le responsable de ses activités en Amérique du Nord. ©Thierry du Bois

Pierre Winand va démissionner pour raisons personnelles: rien à voir avec le redressement en cours de la filiale américaine Radial.

Bpost a annoncé ce vendredi soir après la clôture de la Bourse le prochain départ de Pierre Winand. L’homme dirigeait les activités "parcels and logistics" (colis et logistique) de l’opérateur postal en Amérique du Nord, où il avait entre autres missions de redresser Radial, le logisticien de colis racheté pour 700 millions d'euros par bpost en 2017 et qui n’a pas répondu jusqu’ici aux attentes de son acquéreur.

Pierre Winand a décidé de démissionner pour raisons familiales, a fait savoir la société dans un communiqué. Il n’y a donc aucun lien à faire avec la situation de Radial, ni avec la recherche d’un nouveau CEO pour bpost après le départ du CEO Koen Van Gerven, programmé pour février 2020.

"Ce fut un honneur pour moi d’assumer la direction de nos activités nord-américaines pendant deux ans, a déclaré Pierre Winand dans le communiqué. Durant ce laps de temps, toute l’équipe a travaillé ensemble d’arrache-pied pour redresser la course du navire et le ramener dans des eaux plus paisibles. Même s’il reste beaucoup à faire, le cap est désormais fixé, l’équipe est en place et nous percevons déjà clairement les fruits de notre travail."

Le successeur de Pierre Winand pour diriger les opérations outre-Atlantique n'a pas encore été désigné.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect