Publicité

Bpost signe un deuxième partenariat avec le géant DHL

Avec cette nouvelle alliance, le client belge pourra commander en fin de journée sur un site néerlandais et être livré le lendemain, et… pareil pour le client néerlandais achetant sur une plateforme belge. ©BELGAIMAGE

Bonne nouvelle pour les pros (les sites) et les amateurs (les clients) d’e-commerce belgo-néerlandais: bpost et DHL leur ont concocté un service commun, censé leur faciliter la vie.

Un an et demi après avoir conclu un premier partenariat avec le géant allemand DHL, bpost a signé un deuxième accord avec celui-ci, aux contours plus ambitieux. En décembre 2016, le "deal" concernait les livraisons de colis "business-to-consumer" (b-to-c) d’Allemagne et des Pays-Bas vers la Belgique – un partenariat qui court toujours aujourd’hui, précisons-le. Cette fois, les deux opérateurs s’allient pour proposer une même solution aux sites d’e-commerce de Belgique et des Pays-Bas: pour leurs livraisons transfrontalières entre les deux pays, ces sites bénéficieront d’un même service, qui sera assuré par "Les livreurs du Benelux", alias DHL Parcel aux Pays-Bas et bpost en Belgique.

"Cette initiative contribuera à la croissance de nos volumes de paquets livrés dans l’e-commerce."
Baudouin de Hepcée
Porte-parole de bpost

Avantage? Le client belge pourra commander en fin de journée sur un site néerlandais et être livré le lendemain, et… pareil pour le client néerlandais achetant sur une plateforme belge. Avantage supplémentaire: les boutiques en ligne intéressées pourront s’adresser à un seul des deux partenaires. Ce qu’on appelle le "one stop shopping". La formule simplifiera aussi la procédure de retour d’un article entre les deux pays. Pas négligeable, quand on sait que les Belges dépensent une grosse partie de leur budget d’achats en ligne sur des sites néerlandais.

Croissance confortée

"Cette initiative contribuera à la croissance de nos volumes de paquets livrés dans l’e-commerce", souligne Baudouin de Hepcée, porte-parole de bpost. La société cotée prévoit, pour rappel, une croissance à deux chiffres sur l’ensemble de ses paquets livrés en Belgique. "Nous ne modifions pas notre ‘guidance’, mais cet accord vient conforter notre ambition de croissance dans ce segment", ajoute-t-il.

En Bourse, la nouvelle a fait remonter légèrement l’action bpost. Son cours a établi un plus haut du jour à 15,74 euros, contre 14,90 à la clôture de la veille, avant de s’essouffler un peu pour terminer la séance de mercredi à 15,21 euros (+2,08%).

Ensemble, bpost et DHL Parcel disposent de plus de 4.400 points de services dans les deux pays: plus de 1.900 aux Pays-Bas et 2.500 en Belgique.

Quant au Grand-Duché, il n’est pas concerné actuellement par ce partenariat. Dans l’e-commerce, bpost enregistre très peu de volume de livraisons de colis de et vers cette destination. L’appellation "Benelux" est donc quelque peu abusive ici, mais il est vrai qu’elle sonne beaucoup mieux que "Bene"…

Eurosender, un Nouvel acteur

Un Booking.com des envois de colis. Voilà ce que Tim Potocnik a voulu créer en lançant Eurosender en 2014. "Notre plateforme compare les prix entre des centaines de transporteurs et propose le meilleur tarif à nos clients", explique Tim Potocnik, CEO et fondateur de la plateforme.

Déjà active dans plusieurs pays d’Europe, Eurosender étend désormais son activité à la Belgique"En considérant l’importante communauté d’expatriés en Belgique, le marché belge montre un fort potentiel", constate Potocnik.

Comment ça marche? "Les particuliers et les PME n’ont souvent qu’un faible pouvoir de négociation avec les transporteurs. En quelques clics, Eurosender trouve la meilleure option d’envoi pour n’importe quel type de colis, allant de simples documents à plusieurs palettes", souligne le CEO.

Bien décidée à devenir numéro 1 de l’envoi de colis en Europe, la plateforme compte déjà 30.000 PME enregistrées et 150.000 utilisateurs actifs. Il ne reste plus qu’à faire face à la concurrence…

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés