Bpost "sur la bonne voie" pour réaliser son objectif de cette année

©Photo News

L’opérateur postal a publié des résultats et des perspectives conformes aux attentes pour le premier trimestre. L’entreprise en a également profité pour annoncer la nomination de Leen Geirnaerdt comme nouvelle Chief Financial Officer.

Début décembre de l’année dernière, Koen van Gerven, le patron de bpost , annonçait s’attendre à une année 2019 difficile. Pour ce qui est du début d’année, les résultats et les perspectives sont conformes aux attentesannonce le groupe dans un communiqué. Bpost a enregistré durant ces premiers mois de l’année 906,8 millions d’euros de revenus. Un chiffre en baisse de 1,1% et qui est également en dessous des attentes des analystes. Ces derniers tablaient plutôt sur un chiffre d’affaires autour des 937 millions d’euros. L’Ebit normalisé s’élève lui à 95,8 millions d’euros, contre 112,3 millions il y a un an (-14,7%), la marge passant ainsi de 12,3% à 10,6% en 2019.

"Les résultats du groupe pour le premier trimestre 2019 sont globalement conformes aux attentes exprimées dans le cadre de nos prévisions pour l'ensemble de l'année."
Koen Van Gerven
CEO de bpost

Comme depuis des mois, le volume de courrier traité par bpost est en recul. Ce premier trimestre de l’année n’échappe pas à la tendance avec une baisse de 9,2%. Du côté des bonnes nouvelles toutefois, l’activité de distribution de colis continue de grimper. Le volume de paquets traité par Parcels BeNe était ainsi en hausse de 16,9% sur cette première partie de l’année. Une hausse qui s’explique "grâce à l’e-commerce", précise bpost. 

"Sur la bonne voie"

"Les résultats du groupe pour le premier trimestre 2019 sont globalement conformes aux attentes exprimées dans le cadre de nos prévisions pour l'ensemble de l'année", précise Koen Van Gerven, le CEO de bpost. "Nous enregistrons à nouveau de belles avancées dans notre trajet de transformation qui doit nous voir évoluer vers le statut d’opérateur de référence de la logistique d’e-commerce", a-t-il ajouté.

"Je peux confirmer une nouvelle fois que nous sommes sur la bonne voie pour réaliser notre objectif de cette année, à savoir un EBIT normalisé supérieur à 300 millions d'euros."

Le patron reste confiant sur les chances du groupe d’atteindre les objectifs fixés en début d’année. "Je peux confirmer une nouvelle fois que nous sommes sur la bonne voie pour réaliser notre objectif de cette année, à savoir un EBIT normalisé supérieur à 300 millions d'euros", explique encore le patron de bpost, les deux autres objectifs de bpost cette année étant de générer un total de produits d'exploitation stable par rapport à 2018 ventes de bâtiments inclues et de distribuer un dividende équivalent à minimum 85% des résultats BGAAP 2019 de bpost.

Bpost s'attend en 2019 à un déclin du volume de courrier sur le marché national jusqu'à -7% et à une marge Ebit de Mail & Retail entre 11% et 13%. A l'inverse, la marge Ebit de la division Parcels & Logistics Europe & Asie est anticipée entre 6% et 8%, tandis qu'elle "devrait être à l'équilibre" pour l'Amérique du Nord, "ceci étant expliqué par l'impact au sein de Radial des pertes de clients en 2018 et de la révision des tarifs".

Leen Geirnaerdt devient CFO

En parallèle de ses résultats, l’opérateur a également annoncé la nomination d’un nouveau Chief Financial Officer. Il s’agit de Leen Geirnaerdt. Elle succèdera dès le 20 mai prochain à Henri de Romrée, déjà en charge depuis le début de l’année de l’unité opérationnelle Mail & Retail. Leen Geirnaerdt est notamment passée par PwC, Solvus ressource Group et Recruit où elle exerçait déjà la fonction de CFO depuis 2016.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect