Bsit s'offre Karamel pour encore mieux aider les parents

Initiative partie de la galère de deux mamans face à la garde de leurs enfants en cas d'imprévus, Bsit n'a cessé de grandir tant en offre que géographiquement.

La plateforme d'économie collaborative Bsit spécialisée dans le baby-sitting et l'échange de bons plans entre parents, annonce l'acquisition de Karamel, qui liste les stages, activités et autres pour les petits Français.

La start-up Bsit change de taille. Cette app permettant aux parents de trouver une baby-sitter dans leur coin, n'a de cesse de grandir. Après avoir lancé Parentalist, site d'échange de bons plans pour les enfants, Bsit s'offre la société française Karamel avec l'ambition de devenir "la référence dans le secteur de l'aide aux parents".

"À partir d’aujourd’hui, les services fournis jusqu’ici par Karamel seront proposés au travers de l’app Parentalist, consolidant ainsi leurs offres aux familles en une seule application collaborative."

La française Karamel, qui lançait il y a un an son application de réservation d'activités pour les enfants, compte déjà 100.000 parents. L'application Bsit, elle, a séduit 500.000 utilisateurs.

"À partir d’aujourd’hui, les services fournis jusqu’ici par Karamel seront proposés au travers de l’app Parentalist, consolidant ainsi leurs offres aux familles en une seule application collaborative", lit-on dans un communiqué qui parle d'une offre complémentaire.

"Le secteur de l’enfance est constitué de nombreux acteurs épars et, en tant que parents, on peine souvent à s’y retrouver", explique Dimitri De Boose, CEO de Parentalist et Bsit. "Intégrer des services comme ceux de Karamel à notre plateforme permet d’élargir notre gamme et de répondre à encore plus de besoins des parents. La demande pour des activités, surtout sur la tranche d’âge de 0 à 6 ans, est très importante."

Des rêves internationaux

Pour les cofondatrices de Karamel, Clémence Coursimault et Clémentine Guyon, ce rapprochement permettra aux organisateurs d'activités d'"accroître la notoriété, l'accessibilité et les revenus tout en diminuant leur travail de gestion".

100.000
parents
En un an, Karamel compte déjà 100.000 parents affiliés.

Bsit n'a jamais caché ses ambitions internationales. En juillet dernier, elle levait une nouvelle fois des fonds (3 millions d'euros) afin de se renforcer en France, mais aussi de partir, pourquoi pas, à la conquête du Royaume-Uni et de l'Allemagne.

Des mamans en galère

L'aventure Bsit commence en 2015. Deux mamans confrontées aux réunions interminables ou aux soirées last minute créent une application de baby-sitting, Airbsit. Nom qu'elles devront abandonner sous la pression de Airbnb.

Désormais, Bsit est disponible en Belgique, en France, aux Pays-Bas et au Luxembourg. Quant à son portefeuille d'offres, il a bien gonflé avec, notamment, un service permettant aux grandes entreprises de proposer des services à leurs salariés.

Avec l'instauration du confinement, Bsit avait proposé ses services au personnel soignant et hospitalier, mais a dû faire marche arrière pour des raisons évidentes de sécurité et de santé.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés