Fortino mise sur l'avenir international de la belge Sigma Conso

Dominique Galloy, CEO de Sigma Conso, compte sur l'apport de Fortino en expérience pour accélérer la croissance internationale de la société qu'il dirige depuis 2006. ©rv

Le fonds d'investissement créé par Duco Sickinghe réalise son 20e investissement avec Sigma Conso, une entreprise d'origine bruxelloise qui a fait son trou dans les logiciels de consolidation, au point de séduire 30% des sociétés du Bel 20 et d'essaimer en Asie du Sud-Est.

Fortino Capital Partners, le fonds d'investissement belgo-néerlandais fondé par Duco Sickinghe (ex-CEO de Telenet), a investi dans Sigma Conso, une entreprise bruxelloise spécialisée dans les logiciels de consolidation des comptes et, plus largement, de gestion de performance d'entreprise. Il y a pris une participation majoritaire, sans en dévoiler le montant. Il a racheté les parts des fondateurs Allen White et Annie Frère. C'est le 20e investissement du fonds qui a fait des logiciels de business-to-business son secteur privilégié.

"Nous livrons des logiciels de services et de formation dans le domaine financier aux grandes entreprises: 30% des sociétaires de l'indice Bel 20 sont clients chez nous, explique Dominique Galloy, le CEO de Sigma Conso. On répond à tous les besoins d'un directeur financier en termes de consolidation, de réconciliation des données intragroupe, de budgétisation et de reporting."

"30% des sociétaires de l'indice Bel 20 sont clients chez nous."
Dominique Galloy
CEO, Sigma Conso

Créée en 2002, la société a commencé à se déployer à l'international en 2010. Elle réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros, en croissance de 10 à 20% par an, avec une base de 600 clients et une présence dans 20 pays. La Belgique génère 40% de ses revenus, le reste se répartissant entre l'Europe de l'Ouest et l'Asie du Sud-Est. Elle emploie 40 personnes en Europe et quinze autres en Asie.

Un mariage de (bonnes) raisons

"Nous avons pour ambition d'encore grandir et d'en faire plus à l'international", annonce le CEO qui ajoute avoir trouvé en Fortino Capital le partenaire idéal pour accélérer la croissance. "Ce qui nous a plu en Fortino", poursuit-il, "c'est à la fois leur ancrage belge et néerlandais, le fait qu'il ne compte pas 350 participations mais qu'il s'implique fortement dans la stratégie des sociétés qu'il soutient, et sa vision à long terme."

"En ces temps de crise pandémique, il est plus important que jamais pour les grands groupes de réaliser un solide reporting, ce que permet l'offre de Sigma Conso."
Filip Van Innis
directeur Investissement, Fortino Capital Partners

Pour Fortino, le choix de Sigma Conso était quasi devenu une évidence. "L'entreprise est très bien positionnée dans un marché à forte croissance, où il se passe beaucoup de choses, détaille Filip Van Innis, directeur Investissement chez Fortino Capital. En ces temps de crise pandémique, il est plus important que jamais pour les grands groupes de réaliser un solide reporting, ce que permet l'offre de Sigma Conso qui est très flexible, facile à utiliser et qui peut faire valoir de belles références. Elle réalise une croissance appréciable, avec profit à la clé. Nous allons l'aider à réaliser la prochaine phase de sa croissance."

L'exemple de MobileXpense

Concrètement, Fortino va lui apporter aussi bien du capital que du savoir-faire et de l'expérience, notamment pour effectuer des acquisitions à l'étranger. "Nous allons nous développer vers d'autres pays avec une équipe renforcée", résume Patrick Van Deven, le président du conseil de Sigma. "Nous allons chercher aussi à étendre notre offre dans la chaîne de valeur: on pense à la RPA (automatisation robotisée de processus) qui recourt à l'intelligence artificielle et qui constituera la prochaine vague d'automatisation des tâches dans l'analyse financière. On songe également à conclure des partenariats avec des éditeurs de progiciels de gestion (ERP) pour distribuer nos logiciels à plus grande échelle. Et ensuite, on envisagera de réaliser certaines acquisitions ciblées."

"MobileXpense est un bel exemple de ce que réalise Fortino quand il investit", conclut Van Innis. "Depuis qu'on y est entré il y a deux ans et demi, cette société de logiciels de gestion des dépenses a réalisé trois acquisitions à l'international et doublé son chiffre d'affaires." Inspirant, en effet. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés