Publicité
Publicité

Les chèques-repas sont distribués à un travailleur sur trois

Depuis 2012, le nombre de travailleurs percevant des chèques-repas a progressé de 5% seulement. Une faible croissance qui s’explique par le peu d’intérêt pour les ouvriers.