Les dépôts urbains, vitrine et avenir du commerce en ligne

La dernière étape physique de l’e-commerce coûte trop cher dans sa formule actuelle. ©BELGA

La dernière étape physique compte pour moitié du total des coûts de production liés au commerce en ligne. Les réduire devient un enjeu commercial stratégique. L’immobilier ne représente que 4% en moyenne des dépenses de logistique liées.

On dispose de peu d’études internationales sur le coût réel du commerce en ligne, de la commande à la livraison sur le seuil du client. Or, chiffres à l’appui, une récente étude menée par le conseil en services immobiliers Cushman & Wakefield (C&W) confirme que la dernière étape de la chaîne de production de l’e-commerce peut représenter 50% des dépenses totales.

Le coût du "last link"

Les conclusions de ce rapport chiffré appelé à être actualisé dans le futur reposent sur un modèle nouvellement créé permettant aux développeurs, investisseurs et occupants de quantifier le coût total de la dernière étape, le "last link", pour toute propriété immobilière liée à l’e-commerce. Ce maillon clé fait référence à la dernière étape dans la chaîne logistique de l’e-commerce, que le transport soit réalisé en camionnette ou à vélo électrique, qu’il soit urbain ou rural, vers un point de collecte ou un domicile. Autre constat: les dépôts urbains, malgré des loyers significativement élevés, affectent toujours moins les dépenses globales de production.

"Nous nous attendons à une augmentation significative des loyers des dépôts urbains dans les grandes villes européennes."

Les consommateurs étant de plus en plus habitués aux achats en ligne, les attentes concernant le service et le délai de livraison augmentent proportionnellement au succès du modèle. Et c’est l’efficacité du "last link" (dernier maillon) qui, selon C&W, aura un impact critique direct sur ce délai de livraison et son coût.

L’objectif avoué: réduire le temps de parcours entre dépôt urbain et point de livraison, baptisé distance "STEM". Le récent rapport attribue en effet une part considérable des retards et des coûts totaux de la chaîne de production à plusieurs insuffisances liées au transport, comme le manque de garantie de livraison, des itinéraires non-optimisés et des trajets de retour séparés. Ces aléas fréquents font exploser les coûts, notamment salariaux. "Ceci se vérifie surtout dans les quartiers urbains propices à la congestion, concentrés en Europe continentale", précise Cushman & Wakefield.

Nouvelles vitrines

Malgré des loyers élevés, multiplier les dépôts urbains permettrait donc de réduire ces coûts, comparativement avec des entrepôts situés hors des villes. "Réduire la distance STEM à 10 minutes à partir d’un dépôt urbain de taille moyenne génère en moyenne une économie de 1 million d’euros par an… mais jusqu’à 4 millions à Paris", chiffre Cushman & Wakefield. "Nous nous attendons d’ailleurs à voir une augmentation significative des loyers des dépôts urbains dans la plupart des grandes villes européennes à mesure que les centres logistiques se développeront. Ce fort potentiel de croissance locative pour les dépôts de "last link" place à présent la logistique au même niveau de revenus que les commerces urbains traditionnels", préviennent les spécialistes mondiaux du Retail.

Si le dernier maillon est la partie la plus onéreuse dans la chaîne de production logistique, c’est aussi le seul lien dans la production propre à l’e-commerce avec lequel les consommateurs peuvent avoir une interaction physique directe. Optimiser ce point de contact est donc, selon C&W, "le maillon critique pour augmenter les revenus (ou réduire les coûts), mais c’est aussi l’étape clé du processus de vente pour améliorer la réputation globale d’une entreprise via un service clientèle de qualité".

Sur le long terme, C&W s’attend aussi à voir émerger les technologies visant à améliorer l’efficacité de la distribution. Une fois légalisée, celle des véhicules autonomes, par exemple, aura un impact concret sur les coûts de transport, avec une réduction potentielle des coûts totaux de 50% à 32% rien que sur ce poste.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect