Marc Coucke investit dans l'épuration de l'eau

Pieter Loose, le président d'Ekopak, aux côtés de Marc Coucke. ©BELGA

Marc Coucke prend 49% dans la société flamande Ekopac via son holding Alychlo.

"J'avais indiqué il y a six mois environ que je n'investirais plus dans une société, car j'avais déjà bien assez à faire avec les participations actuelles, mais pour cette société, nous pouvons bien faire une exception", a indiqué Marc Coucke ce lundi lors d'une conférence de presse à Durbuy.

Alychlo, le holding via lequel Marc Coucke investit depuis la vente de sa société Omega Pharma, vient d'acquérir près de la moitié des parts (49%) d'Ekopac, une société de Tielt active dans les économies et l'épuration d'eau des entreprises. Il espère que son investissement permettra à la société d'accélérer sa croissance et de s'internationaliser.

Selon le CEO d'Ekopac, Pieter Loose, la société, qui emploie 25 personnes, mise cette année sur un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros. "Ces dernières années, l'entreprise a affiché une croissance de 40% par an", indique-t-il. Il ajoute que c'est pour cela qu'Ekopac cherchait un investisseur "qui sache rapidement prendre des décisions""Nous n'avons pas eu besoin de beaucoup de temps pour convaincre Marc Coucke de notre projet. Nous sommes très contents qu'il soit monté dans le capital."   

La société se targue d'un portefeuille de 700 clients, dont 400 en Belgique.

Un centre éducatif à Durbuy

La présentation de cet accord se faisait depuis Durbuy, où l'homme d'affaires flamand investit massivement. La raison? Coucke veut faire de l'Adventure Valley à Durbuy un exemple. Il veut y installer un système d'Ekopak. "Nous voulons en outre créer un centre éducatif pour sensibiliser à l'usage de l'eau les quelque 30.000 enfants qui viennent à Durbuy chaque semaine avec leur école ou en camps de vacances."

Le montant de l'investissement de Marc Coucke n'a toutefois pas été précisé.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect