portrait

Pieter Zwart, un as de cœur pour Coolblue

Créée en 1999, la petite société néerlandaise de vente en ligne Coolblue s'est muée en figure de proue de l'e-commerce. Sous la houlette de Pieter Zwart, elle cible désormais Bruxelles et la Wallonie.

Le jeu de mot est un peu bancal, mais Pieter Zwart n'a rien d'un valet noir pour Coolblue. À 42 ans, ce Néerlandais au look d'éternel adolescent est resté seul aux commandes de la petite société de vente en ligne qu'il a lancée en 1999 avec deux potes étudiants de l'université de Rotterdam, Paul de Jong et Bart Kuijpers. Depuis 2016, ces derniers ont lâché la gestion au quotidien, tout en restant actionnaires.

Pieter Zwart

- 20 juillet 1977 : Naissance à Zaanstad (nord d'Amsterdam)

- 1996 : Etudes en économie à l'Université de Rotterdam

- 1999 : Création de Coolblue

- 2002 : Coolblue s'attaque à la Flandre

- 2016 : Ses comparses Paul De Jong et Bart Kuijpers quittent la direction opérationnelle

- 2017 : Coolblue débarque en Belgique francophone

 

Pas de quoi effrayer le troisième larron, qui entend pousser plus loin l'essor de Coolblue. Créé à l'origine dans un kot par trois étudiants en économie désireux de vendre en ligne des lecteurs MP3, le site, doté d'un capital de départ de 750 euros, a vite pris de l'envergure, jusqu'à s'ériger en ténor de l'e-commerce aux Pays-Bas, puis en Belgique. Coolblue se focalise sur les produits électro-informatiques, télécoms, CD, DVD et, depuis peu, sur l'électroménager.

Rotterdamois pur jus

Pieter Zwart se décrit lui-même comme un Rotterdamois moyen pur jus. Fils d'un ingénieur civil et d'une femme au foyer, il se découvre très vite une fibre entrepreneuriale. Celle-ci l'empêchera de mener à leur terme ses études universitaires en économie. Coolblue était devenue trop chronophage.

Un patronyme clin d'oeil

La start-up créée en 1999 par les trois compères étudiants ne s'est pas toujours appelée Coolblue. A ses débuts, elle était constituée d'e-boutiques séparées, dotées d'adresses spécifiques: mp3man.nl pour les MP3, pdashop.nl pour les personal digital assistants (ou PDA), printershop.nl pour les imprimantes. Ces différents sites ont ensuite été réunis sous une enseigne commune: Coolblue, un patronyme choisi en clin d'œil à un concurrent des premières années: il s'appelait Hot Orange.

Présente en Flandre depuis le début des années 2000, la société a vite taillé des croupières à des bol.com, Zalando et Collishop. Pieter Zwart a une idée précise de la stratégie qu'il entend appliquer: fidéliser les nouveaux clients et les pousser à recommander le site à leur entourage. Pour cela, ce patron volontaire et exubérant vise la cotation la plus élevée possible. Un 8, c'est bien mais ce n'est pas suffisant pour doper la notoriété du site. Pour cela, il faut au moins un 9. Comment y arriver? En offrant au client l'expérience la plus agréable possible: un service rapide, une aide à l'installation, une touche d'humour sur l'emballage, un coloriage pour les enfants...

Un type normal

Pieter Zwart prend bien soin de préserver son image de gars comme les autres. Si la succession de réunions en des lieux divers l'oblige à prendre le taxi plus souvent que le commun des mortels, il n'a pas de chauffeur. Et en général, il se rend au bureau en métro.

Depuis 2016, l'entreprise rotterdamoise est soutenue par le fonds néerlandais HAL (Pearle, GrandOptical...), qui possède aujourd'hui 49% des parts. À ce moment, Pieter Zwart estimait déjà que Coolblue était prête "à 90%" à une expansion européenne. Celle-ci passera par la Belgique francophone et par l'extension du réseau de magasins physiques.

Un quart des revenus en Belgique

Coolblue, qui emploie 4.600 personnes, frise aujourd'hui 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Un quart de ces revenus (370 millions) a été engrangé en Belgique. Et la rentabilité est au rendez-vous: l'ebitda ajusté atteint 34,5 millions d'euros.

1,48
milliard €
Coolblue a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de près de 1,5 milliard d'euros, dont un quart (370 millions) engrangé en Belgique.

Chez nous, l'heure est à l'extension au sud du pays. Coolblue, qui compte déjà 12 boutiques implantées aux Pays-Bas, à Anvers, Gand et Zaventem, inaugurera au printemps un nouveau magasin XXL, le plus grand du Benelux, avenue Louise à Bruxelles. Avec à la clé la création de 50 emplois. Des magasins devraient ensuite ouvrir à Charleroi et à Liège. 

À moyen terme, le service de livraison CoolblueVélo, déjà déployé dans la capitale et à Gand, sera aussi accessible dans les grandes villes wallonnes.

Sponsor d'un T-rex

Comme tout bon Néerlandais qui se respecte, Pieter Zwart pratique le sport (course, tennis, gym) avec assiduité. Mais il a aussi une autre passion: les dinosaures. Qu'il a assouvie en installant une réplique grandeur nature d'un tyrannosaure au siège de l'entreprise, à Rotterdam. Plus original, il a également sponsorisé le transfert, depuis le Dakota du Sud (Etats-Unis), d'un squelette de T-rex au musée d'histoire naturelle de Leiden. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés