SD Worx envisage une acquisition majeure

©rv

Le prestataire de services de ressources humaines SD Worx émet des obligations afin de rendre possible une acquisition majeure.

SD Worx souhaite lever 50 à 80 millions d'euros auprès d'investisseurs privés, a annoncé ce mercredi le prestataire de services de ressources humaines. Cette levée de capitaux s'inscrit dans l'objectif de SD Worx de disposer de ressources financières suffisantes pour financer sa stratégie de croissance, y compris des acquisitions. 

Selon plusieurs sources, la société envisage une acquisition majeure. Reste à savoir quelle société et pour quel montant? Les détails ne sont pas encore connus.

Le groupe anversois a déjà fait quelques acquisitions ces dernières années. En 2016, il a racheté le groupe de recrutement allemand Fidelis HR et les branches britannique et irlandaise du prestataire de services de ressources humaines Ceridian. Fin 2017, SD Worx a repris l'entreprise de travail intérimaire, Vio Interim, et quelques mois plus tard, son homologue néerlandaise, Flexpoint. 

Ces deux dernières acquisitions ont permis à SD Worx d'augmenter son chiffre d'affaires d'un tiers, à 600 millions d'euros. 

"L'expansion internationale lancée par SD Worx en 2016 nous a mis sur la carte", a déclaré le CEO du groupe, Steven Van Hoorebeke. "Il y a beaucoup de mouvement sur le marché et bon nombre de sociétés de services de ressources humaines sont entre les mains d'investisseurs qui ne souhaitent rester dans le secteur que durant un temps limité. "

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect