UnifiedPost lève 13 millions d'euros

©BB

Dans l’attente de l’introduction en bourse de UnifiedPost – prévue au printemps prochain –, le gestionnaire de documents digitaux a réussi ces dernières semaines – et en toute discrétion – à obtenir 13 millions d’euros supplémentaires de ses actionnaires existants. "Notre expansion européenne ne pouvait pas attendre."

Une partie des actionnaires de l’entreprise a souscrit les obligations convertibles, soit 13 millions d’euros de crédits qui seront à brève échéance transformés en actions: il s’agit du fondateur et CEO Hans Leybaert et d’une vingtaine de membres du personnel, de PE Group (le fonds d’investissement belge de Stefan Yee), de Smartfin Capital (détenu entre autres par le pionnier de la fintech Jurgen Ingels), et de quelques investisseurs individuels comme Michel Delloye (ancien patron de GBL) et Dirk Van Praag. Les actionnaires institutionnels actuels sont PMV et SFPI. L’an dernier, l’entreprise avait déjà levé 25 millions d’euros. Au total, il s’agit de près de 60 millions d’euros de capitaux.

Le groupe a été créé en 2002 par l’entrepreneur flamand Hans Leybaert, qui a compris le potentiel que recelait la digitalisation des fiches de paie, des polices d’assurance, factures et contrats au sein des PME. Depuis lors, l’entreprise a racheté une dizaine de concurrents.

Cette année, elle a fait ses premiers pas au Royaume-Uni suite à la reprise de Prime Document. Grâce à l’intégration de l’entreprise estonienne Fitek, elle a accédé d’emblée à huit pays d’Europe Centrale et de l’Est. Actuellement, le groupe est présent dans 15 pays et emploie 800 personnes. Son chiffre d’affaires annuel se monte (Fitek et Prime Document compris) à 70 millions d’euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n